Habillage fond de site

Mini-Jeux du Pacifique – Une équipe de rugby inscrite malgré le boycott

mardi 5 décembre 2017

mini jeux

La dixième édition des Mini-Jeux du Pacifique a démarré le week-end dernier à Port Vila au Vanuatu, sans Tahiti… Sauf en rugby ! (© Facebook)


Les Mini-Jeux du Pacifique ont démarré le week-end dernier au Vanuatu, avec une surprise en rugby à VII. Une équipe dénommée “Tahiti” est en effet inscrite au tournoi alors que le gouvernement polynésien avait décidé de boycotter les Mini-Jeux. Cette équipe issue de la Fédération tahitienne de rugby doit disputer plusieurs matches, mais sa représentativité est remise en cause par le Pays.

Après le tournoi “Papeete International Seven” qui a connu un beau succès, samedi à Tahiti, un autre compétition internationale de rugby à VII débute cette semaine du côté du Vanuatu.

C’est en effet dans cet état insulaire qu’ont démarré, ce week-end, les dixièmes Mini-Jeux du Pacifique au sein desquels deux journées de compétitions sont consacrées au rugby à VII. Et alors que la Polynésie française avait officiellement décidé de boycotter cet événement interrégional le mois dernier, suite aux tensions qui ont précédé la réélection du président du COPF intervenue samedi, une équipe y est pourtant inscrite sous le nom de “Tahiti”.

Le programme officiel des Mini-Jeux indique clairement que Tonga affrontera “Tahiti”, le vendredi 8 décembre à 14 h 20 (date et heure locales), soit jeudi à 17 h 20 à Tahiti.

Deux autres rencontres sont programmées le même jour, l’une opposant la Nouvelle-Calédonie à “Tahiti”, l’autre entre Niue et “Tahiti” en fin de journée.

La phase finale de ce tournoi de rugby à VII est prévue dès le lendemain, toujours sur la pelouse du Korman Stadium à Port Vila. La Polynésie française n’ayant pas envoyé de délégation officielle pour représenter Tahiti au Vanuatu, c’est la Fédération tahitienne de rugby (FTR) qui est à l’initiative de l’inscription de cette équipe.

 

“Pas le droit de représenter Tahiti”

 

“C’est Charles Tauziet qui a inscrit ses gars et ça a été accepté par le Conseil des Jeux”, affirme Louis Provost, nouveau président du Comité olympique de Polynésie française (COPF).

“Je ne sais pas qui ils sont mais je pense qu’ils sont tous de l’autre fédération”, ajoute Apolosi Foliaki, président de la Fédération polynésienne de rugby (FPR).

Créée en décembre 2015, cette fédération a reçu récemment la délégation de service public de la part du gouvernement, au détriment de la FTR présidée par Charles Tauziet.

Or ce dernier ne s’avoue pas vaincu pour autant et tente de conserver sa place au sein du rugby local mais aussi régional. Une équipe féminine de rugby à VII a ainsi participé aux Oceania Sevens à Fidji en novembre : c’est partie remise avec les hommes pour ces Mini-Jeux du Vanuatu.

Informée hier de cette situation, Cécile Tiatia, conseillère technique au ministère des Sports, dit ne pas être au courant de cette situation, “mais normalement personne ne peut représenter Tahiti”, explique-t-elle. “S’il y a des athlètes tahitiens qui y sont partis, ils ne doivent pas concourir sous la bannière tahitienne. Et s’il s’agit de la Fédération tahitienne de rugby, des sanctions ont été prises par le tribunal. Elle n’a pas le droit de participer à des compétitions ni de représenter Tahiti”, affirme-t-on au ministère.

L’éviction de la FTR au profit de la FPR avait été assortie d’astreintes si la fédération tahitienne poursuivait les tournois sous l’étiquette de “Tahiti”.

Outre une éventuelle médaille, c’est aussi une sanction que pourraient récolter les rugbymen tahitiens lors de ces dixièmes Mini-Jeux.

 

Jean-Marc Monnier

 

FPR LOUIS PROVOST

94
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete