Habillage fond de site

La ministre de l’Éducation fait sa prérentrée sur le terrain

mardi 13 août 2019

À Momo’a à Hitia'a o te ra, le centre de vacances, terminé vendredi dernier, a perturbé les préparatifs des classes. Photo : DR

À Momo’a à Hitia’a o te ra, le centre de vacances, terminé vendredi dernier, a perturbé les préparatifs des classes. Photo : DR


À l’occasion de la prérentrée scolaire, la ministre de l’Éducation et le vice-recteur ont visité quelques établissements de Hitia’a o te Ra. La baisse des effectifs a occasionné des fermetures de classes et des répartitions. Les enseignants ont notamment réclamé des moyens en informatique.

C’est sur le terrain que la ministre de l’Éducation a décidé d’aller, hier matin, en cette première journée de prérentrée scolaire. Accompagnée du vice-recteur Philippe Couturaud, de Thierry Delmas, directeur général de l’éducation et des enseignements (DGEE), des agents de la circonscription de la côte est et d’une délégation de techniciens, Christelle Lehartel s’est d’abord rendue au collège de Hitia’a où seront attendus 259 élèves cette année ; c’est une vingtaine de moins que l’année dernière. C’est Fabienne Dondard, qui était au collège de Arue, qui a pris la direction de l’établissement.

Après avoir rappelé les enjeux de conforter la liaison entre la classe de CM2 et la 6e, les autorités ont entendu les doléances des personnels réunis au CDI. Il a été notamment demandé d’affecter une infirmière, ou encore de doter les classes d’ordinateurs. Les enseignants ont signalé également qu’ils étaient prêts à utiliser les tablettes dont le collège a été doté, seulement si la fibre montait enfin jusqu’à l’établissement. Ils ont appris que cette connexion n’interviendrait pas avant 2021 !

 

Écoles vieillissantes

 

Quelques kilomètres plus loin, la ministre a découvert une école Momo’a de Hitia’a loin d’être prête. L’établissement a seulement été libéré vendredi dernier, car un centre de vacances avait pris place dans les classes.

Christelle Lehartel a été surprise aussi par l’état dégradé de cette école, et a invité la représentante de la commune à faire des efforts pour le bien des 128 enfants inscrits pour cette rentrée. La réfection du réseau électrique défaillant et les peintures extérieures n’ont pas été faites en raison du centre de vacances et le chantier n’aura donc lieu qu’en décembre. Quant à la baisse des effectifs et la fermeture d’une classe, cela a soulevé un problème de répartition. Différents niveaux devront cohabiter.

La tournée ministérielle s’est terminée au Centre des jeunes adolescents (CJA) de Papeno’o. Quarante élèves seront accueillis par une nouvelle directrice, Eva Royer. La ministre a vanté l’utilité de cet outil pour lutter contre le décrochage scolaire et réaffirmer la mise en place de passerelles pour permettre aux élèves de revenir dans le circuit normal en poursuivant en CAP, voire en bac pro. Onze de ces jeunes ont d’ailleurs été intégrés en lycée cette année. Christelle Lehartel souhaite rattacher les CJA au secondaire afin qu’ils puissent bénéficier de plus de moyens. À Papeno’o, l’outil informatique fait là aussi défaut.

 

LDT

 

Rentrée en chiffres

– 52 384 élèves sont attendus pour cette rentrée 2019-2020, pour plus de 5 000 enseignants.
– Effectifs élèves du 1er degré : 29 051 élèves (maternelle-élémentaire : 28 598 et CJA : 453)
– Effectifs élèves du 2nd degré : 23 333 élèves
– Collège : 12 636
– Segpa : 389
– Cetad : 294
– Lycées : 8 743 (lycées professionnels : 4 221, lycées généraux et technologiques : 4 522)
– Post-bac : 1 271

 

école mahina horaire christelle lehartel

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous qu’un Tahitien peut enfin s’imposer à domicile cette année à la Tahiti Pro Teahupo'o ? Si oui, lequel ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete