Mister Tahiti – Le 28 avril ça va faire « mâle »

    vendredi 7 avril 2017

    mister tahiti

    Douze apollons en lice pour cette onzième édition de Mister Tahiti. Une belle brochette de jeunes Polynésiens mesurant de 1,73 m à 1,89 m, et âgés de 18 à 29 ans. (© Claire Allavena)


    Créé en 2001, Mister Tahiti est aujourd’hui un rendez-vous incontournable en Polynésie. Pour cette onzième édition, dont les places sont en vente depuis hier, la soirée d’élection se déroulera toute en chair et en muscles, le vendredi 28 avril, au Méridien Tahiti. Et ça va faire “mâle” ! Alexandre Taliercio, fondateur du show, nous dévoile les dessous de cette belle brochette de douze Apollons et de ce concours, où la bonne humeur est avant tout en coulisse.  

    L’aventure Mister Tahiti, c’est un sacré défi ?    

    C’était un pari surtout ! Quand on a créé Mister Tahiti en 2001, l’image de la femme était partout, surexploitée, dans les média, dans la pub… C’était le culte de la femme objet. Et on sentait qu’il pouvait y avoir d’autres possibilités. En plus, c’était le moment où la parité était demandée, notamment en politique.

    Alors, un peu par provoc’, on a décidé de lancer le concours. Et, aujourd’hui, c’est devenu un rendez-vous complètement installé, attendu. Cette année, on a eu une trentaine de candidats auditionnés et on en a retenu douze au final. Et c’est cette petite brochette-là (désignant les candidats en train de répéter.

     

    Alors, cette “petite brochette-là”, comment se recrute-t-elle ?

    On est toute l’équipe à donner notre avis. On a tous et toutes des goûts différents, et je trouve ça bien de pouvoir refléter différentes tendances, différentes ethnies.
    On a des montagnes de muscles et des jeunes gens, plus taille mannequin, plus fins. Il y en a pour tous les goûts !

    Et justement, ce n’est pas stéréotypé. Pour être très franc, on est la pour faire du show, donc il faut que la personne soit motivée et surtout, elle doit avoir du potentiel.

    Car on cherche une base sur laquelle travailler, et ensuite on fait ressortir le meilleur. C’est pour ça que l’on a des coachs pour les chorégraphies, mais aussi sur la façon de s’exprimer face caméra ou en public…

     

    Justement, ça risque de donner des candidats un peu formatés…

    On ne se prend pas spécialement au sérieux. On met beaucoup d’humour dans ce que l’on fait. Et on ne veut pas dénaturer qui ils sont. Le but, c’est de les connaître assez pour faire ressortir ce qu’il y a de meilleur chez eux, pas de les transformer, ou de leur formater une personnalité. On veut qu’il soit eux, mais version 2.0.

     

    Cette version 2.0, elle ressemblera à quoi après ces semaines de coaching ?

    À la fin, ils peuvent s’attendre à beaucoup plus de personnalité. Souvent, ils sont extrêmement introvertis à leur arrivée, et ils préfèrent l’effet de groupe. Tandis que là, il y a les deux.

    C’est comme si finalement on les entraînait tous à être le meilleur danseur, le leader. À la fois, à se perfectionner à titre individuel, parce qu’ils ont des démo perso, et à la fois, à avoir une véritable cohésion de groupe. Et ça leur donne énormément de confiance en eux.

    Il y a des personnalités qui se révèlent quand on s’intéresse à eux, et pour certains c’est une première que l’on prenne du temps pour les écouter.
    Tous les ans, c’est que je dis aux plus timides qui hésitent à s’inscrire: tu vas voir, tu vas être quelqu’un d’autre après.

     

    Mister Tahiti, se rendra en France pour le concours Mister France, ce n’est pas trop stressant ?

    C’est dans la logique des choses, le gagnant de Mister Tahiti va à Mister France s’il n’a pas d’empêchements. Mais on s’organise à l’avance. Et sans nous lancer de fleurs, on est beaucoup plus abouti en termes de spectacle que Mister France.

    Donc, quand le Mister Tahiti arrive en Métropole, il trouve ça un peu facile du coup. C’est une bonne chose… (rires), mais il ne faut pas qu’ils s’endorment sur leurs lauriers.

    Claire Allavena

     

    mister tahiti

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Selon vous, que faudrait-il faire pour améliorer les transports en commun ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete