Mister Tahiti n’a pas été élu Mister France

    mercredi 15 mars 2017

    gill handerson

    Gill Handerson (au centre) lors de son sacre à Tahiti, en avril 2016. (© archives LDT)


    Hier, dans la matinée, le fenua était suspendu à l’élection de Mister France, qui se déroulait à Paris. Gill Handerson, 20 ans, Mister Tahiti, comptait bien ravir le titre suprême. Malheureusement ses espoirs et ceux de ses nombreux fans n’ont pas eu la consécration tant attendue.

    Dommage. Tous les espoirs étaient permis après la récente victoire et le titre de plus belle femme tatouée de France, remporté par Estelle Anania, et le fenua hier dans la matinée était suspendu à l’élection de Mister France, qui se déroulait à Paris.

    Plus précisément,  au Palace où concourait Gill Handerson, 20 ans, Mister Tahiti.

    Malheureusement, notre candidat a eu moins de chance que cette dernière et n’a remporté aucun titre malgré de “belles expériences” (lire interview).

    Il avait été élu le 15 avril, l’année dernière, devant 700 spectateurs – principalement des vahine – en furie. Il en était un peu de même, hier matin (heure de Tahiti), à Paris.

    Nombreux étaient les cris hystériques dans la salle, avant même que les plus beaux tane de France défilent sur la scène, peu décorée.

    “On se croirait dans un stade” a répété, à plusieurs reprises, l’animatrice de la soirée. Ils étaient seize en lice et le jury était présidé, cette année, par une ancienne star du X reconvertie, Clara Morgane.

    Outre le fait que les Polynésiens pouvaient voter pour leur favori, Gill bien sûr, ils avaient la possibilité de voir l’élection en direct sur le live Facebook de la page de Polynésie 1ère, du moins en partie, car il est vrai que la connexion était de mauvaise qualité, tout de même, provoquant l’ire des internautes.

    Après deux passages — en jeans et sweat à capuche, puis en maillot et sortie de bain —, l’heure était aux questions du jury. Un exercice pour lequel s’est plutôt bien sorti notre “Gill national”, en chemise blanche et pantalon foncé, comme l’ont remarqué également des internautes.

    “Il a gagné en prestance et en assurance depuis son élection” a assuré un de ces derniers.

    Avec près de 200 SMS envoyés pour le candidat N°16 (Gill), l’espoir était encore permis après ce passage tant redouté, que l’on soit vahine ou tane d’ailleurs.

    Malheureusement, le dernier passage, en costume, n’a pas fait la différence et au final, après délibération du jury, c’est Mister Île de France, Eloy, qui devient Mister France et ses deux challengers sont Mister Occitanie et Mister Normandie alias Cedric et Alexis.

    En tout cas, même s’il s’avoue “un peu déçu de ne pas avoir ramené le titre”, Gill Handerson nous a avoué, au téléphone, “être heureux” de cette aventure. Et nous le sommes pour lui, même sans couronne.

    Christophe Cozette

     

    Gill Handerson, Mister Tahiti, candidat à Mister France : “J’ai beaucoup pris en assurance”

    mister france

    Sur la scène du Palace, hier (à droite). (© DR)

    Quel est ton ressenti ?

    Je suis vraiment content, cela a été une très belle élection. J’ai fait de très belles rencontres et de très bons amis. Cela a été éprouvant tout de même, il y a eu beaucoup de répétitions qui se sont enchainées, sans beaucoup de repos. Je ne suis arrivé que cinq jours avant l’élection.

     

    L’ambiance était sympa entre les différents candidats ?

    Oui, on s’entendait bien, on a formé un petit groupe d’amis, c’était super.

     

    Le Palace est une salle parisienne mythique. Pas trop de stress sur scène ?

    Je n’étais pas trop stressé avant, juste avant de monter sur scène pour le premier passage mais après ce premier passage, c’était cool. Tout s’est bien passé, il y avait vraiment une superbe ambiance.

     

    Pas trop déçu de ne pas avoir ramené le titre ?

    Si, tout de même, je suis un peu déçu. J’aurais aimé ramener le titre à Tahiti, pour montrer qu’on peut le ramener. Mais bon… Je suis tout de même heureux, j’ai eu la chance de venir jusqu’à Paris, c’était la première fois. On a fait beaucoup de sorties, on a pu visiter cette belle ville. J’espère, avant mon retour prévu dimanche, continuer à la visiter.

     

    Et lundi, que se passe-t-il ? Tu reprends une vie normale ?

    Je compte partir un peu en vacances et ensuite, je vais commencer à me préparer pour ma formation de steward qui se déroule en France.

     

    Tenté par le mannequinat ?

    Si j’ai la chance de pouvoir continuer dans ce domaine, je le ferais. Je vais essayer de faire les deux.

     

    Tu avais l’air à l’aise face au jury. Un internaute disait que tu semblais avoir pris de l’assurance par rapport à Mister Tahiti…

    Ah oui, j’ai beaucoup pris en assurance, notamment avec le fait de se retrouver seul, ici, en France.

     

    Que dirais-tu à d’éventuels nouveaux prétendants à Mister Tahiti ?

    S’il y a des garçons qui aimeraient se lancer dans cette aventure, je leur dirais “N’hésitez pas“. On vit vraiment de bons moments, de belles expériences. Cela permet de découvrir de nouvelles choses.

     

    La vahine séduit le monde entier. C’est aussi vrai pour le tane Tahiti ?

    Oui, tout à fait. À chaque fois qu’ils entendent Tahiti, cela les fait rêver. On vient d’un bout de paradis ; cela fait rêver les gens.

     

    Propos recueillis par Christophe Cozette

     

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete