Moins de neige que prévu à New York, les autorités défendent leurs décisions

    mercredi 28 janvier 2015

    Les autorités de New York ont vivement défendu mardi leur décision extrême de quasi fermer la ville, pour une tempête de neige qui au final a épargné la métropole américaine, frappant plus à l’est et au nord, dans la région de Boston.
    La circulation a progressivement repris, après la levée de l’interdiction totale imposée lundi soir. Les transports en commun ont lentement redémarré, les tunnels, ponts et parcs ont rouvert, les écoles feront de même mercredi.
    La météo et les autorités avaient annoncé jusqu’à 60 cm de neige en quelques heures, mais il en est tombé au total 25 cm à Central Park et 28 à l’aéroport LaGuardia, selon des chiffres actualisés mardi soir par la météo nationale.
    De nombreux magasins sont cependant restés fermés mardi, ainsi que les écoles, les musées, ou le siège de l’ONU, et les passants étaient plus rares sur les trottoirs enneigés.
    « La tempête n’a pas été aussi grave que l’avaient prédit les météorologistes », a reconnu le gouverneur de l’État de New York Andrew Cuomo.
    Il a invoqué le principe de précaution pour justifier la décision d’interdire la circulation et d’arrêter les transports en commun, bus, métro, ferries et trains de banlieue. 
    « Mieux vaut prévenir que guérir », a également déclaré le maire de New York Bill de Blasio, qui avait affirmé que la tempête pourrait être l’une des plus importantes de l’histoire de New York.
    « Mon travail est de prendre des décisions, et je privilégierai toujours la sécurité. Sur la base des informations que nous avions tous, il fallait prendre ces mesures extraordinaires de précaution », a-t-il insisté.
    A la suite de ces prévisions, qu’a défendues mardi le directeur de la météo nationale, plusieurs États avaient déclaré l’État d’urgence et la circulation avait été interdite dans les États de New York, New Jersey, Connecticut et Massachusetts. Des millions d’Américains s’étaient calfeutrés chez eux, après avoir dévalisé les magasins d’alimentation. 

    La tempête est passée plus à l’Est que prévu.
    Le directeur du National Weather Service, Louis Uccelini, a souligné que les prévisions météo comportaient toujours des incertitudes, et ajouté que si la science des prévisions continuait à s’améliorer, elle restait encore sujette à des erreurs.
    « Nous devons énoncer ces incertitudes clairement de manière à ce que les responsables puissent évaluer le risque », a-t-il dit dans une conférence de presse téléphonique où il a souligné la complexité des modèles météorologiques.
    Au moins un météorologue s’est excusé publiquement de s’être trompé.
    « Vous avez pris beaucoup de décisions difficiles pensant que nous avions raison, et ce n’était pas le cas » , a écrit sur Twitter Gary Szatkowski, météorologue à Mont Holly (New Jersey). « Mes plus sincères excuses aux nombreux décideurs et encore plus nombreux citoyens ordinaires. »

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete