Moins de participants, mais toujours autant de convivialité

    mardi 29 mars 2016

    Dans le cadre de la lutte contre l’obésité et le diabète, la cinquième édition de la Presqu’îlienne était organisée par le Rotary Club de Taravao – Tahiti Iti, en partenariat avec l’AS Tamarii Punaruu, samedi dernier, au départ des jardins de la mairie de Taravao. Malgré un temps au beau fixe, à l’aube des vacances scolaires et en plein week-end pascal, la mobilisation des athlètes était inférieure à celle de la précédente édition, avec un total de 211 participants. Pourtant, la course a ses habitués, dont un certain nombre de “Presqu’îliens”, mais aussi ses nouveaux adeptes, tentés par l’un des deux parcours sur route au choix : 4 km ou 8 km, s’achevant, dans un cas comme dans l’autre, par une ultime et redoutable montée.
    À noter que le second parcours est désormais inscrit au “Top Ten” des courses hors stade.
    “On a volontiers accepté cette proposition de la Fédération : ça prouve que l’événement
    intéresse aussi les champions”, souligne Bernadette Wasna,
    présidente du Rotary Club de Taravao – Tahiti Iti. Le coup
    d’envoi des deux challenges a été donné en fin d’après-midi par le maire de Taiarapu-Est, Anthony Jamet, à une dizaine de minutes d’intervalle.

    Samuel Aragaw : “une gazelle” en tête

    Pour sa première participation, Eddy Desolier est le premier à franchir la ligne d’arrivée, après 14 minutes et 18 secondes d’efforts sur le parcours Santé. Côté Elite, Samuel Aragaw – qu’on compare déjà à “une gazelle” – s’impose haut la main en 25  minutes et 26 secondes, distançant Georges Richmond, vainqueur de la précédente édition, en stand-by depuis deux mois en raison d’une blessure au mollet. “En fin de compte, je n’ai pas de déchirure, donc c’est un grand soulagement. Je reprends tout doucement. C’était ma première course. Ce n’est plus comme avant, mais je suis quand même content d’être arrivé quatrième au scratch”, précise le vétéran de 51 ans. “Tout le monde me dit de prendre ma retraite, mais j’ai toujours envie de courir. C’est mon passe-temps, et puis, il y a une bonne ambiance !” Chez les femmes, Karine Voiturin s’impose quant à elle en 31 minutes et 10 secondes, remportant un aller-retour Papeete-Raiatea offert par Air Tahiti, au même titre que Samuel Aragaw. Spontanément, les deux athlètes ont d’ailleurs évoqué la possibilité d’unir leurs forces lors du Raid Vanira, le 2 avril prochain, à Taha’a.

    A.-C. B.

    Les lauréats

    • 8 km
    Cadettes filles : Alexandra Montuclard Aorai     36’ 55’’
    Juniors garçons : Bastien Collet Ind     33’ 28’’
    Seniors femmes : Béatrice Tihoni AS CEP     37’ 42’’
    Seniors hommes : Samuel Aragaw Tam Punaruu     25’ 26’’
    V1 femmes : Karine Voiturin Vahine Tri     31’ 10’’
    V1 hommes : Abderrahmane Ouiazem AS CEP     26’ 46’’
    V2 femmes : Elodie Menou Tam Punaruu     31’ 58’’
    V2 hommes : Georges Richmond Tam Punaruu     26’ 59’’
    V3 femmes : Christine Montuclard AS CEP     46’ 06’’
    V3 hommes : François Sanchez Athlé Taiarapu     38’ 09’’
    V4 femmes : Evelyne Ramond AS CEP     48’ 14’’
    V4 hommes : Guy Ramond AS CEP     45’ 57’’

    • 4 km
    Minimes filles : Margaux Poret Tam Punaruu     17’ 22’’
    Minimes garçons : Paul Chouteau Tam Punaruu     15’ 00’’
    Cadettes filles : Nanihi Taraufau Raira     21’ 04’’
    Cadets garçons : Ian Mevel Tam Punaruu     14’ 54’’
    Junior fille : Maire Bu-Luc Ind     20’ 27’’
    Juniors garçons : Jason Papaura TAC     15’ 21’’
    Seniors femmes : Hinarii Moux Cup     19’ 06’’
    Seniors hommes : Eddy Desolier Ind     14’ 18’’
    Vétérans femmes : Sandra Papaura Ind     18’ 15’’
    Vétérans hommes : Vetea Papa Tam Punaruu     14’ 53’’

    lebororo 2016-03-29 15:08:00
    Les mâles courent plus vite que les femelles... ♥
    Où est l'égalité? ☺
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete