Moloka’i Hoe – Une nouvelle preuve par trois

    lundi 12 octobre 2015

    Shell Va’a s’est offert, hier à Hawaii, une neuvième victoire, en franchissant la ligne d’arrivée après 4 h 48’ d’efforts. Air Tahiti Va’a et Team OPT complètent un podium cent pour cent tahitien. Taha’a Nui, la quatrième équipe en lice, finit quant à elle dans le Top Ten.

    Le monde du va’a attendait avec impatience cette 63e édition de la grande course Moloka’i Hoe, que l’on pouvait définir comme une course de la revanche. Dans le camp hawaiien tout d’abord, avec une volonté farouche de faire cesser l’hégémonie tahitienne, un espoir nourri par l’absence du vainqueur de la précédente édition, EDT Va’a, mais aussi parce que les équipages “ennemis” annoncés offraient cette année un visage plutôt inexpérimenté.
    Dans le camp tahitien au contraire, et surtout du côté de Shell Va’a, on voulait faire oublier la courte défaite de 2014 et reprendre la maîtrise de la course avec une neuvième victoire. Pour les autres équipages venus du fenua, l’espoir était aussi réel de faire tomber les multiples vainqueurs de la fameuse traversée du chenal…
    Hier donc, une centaine d’équipages s’élançait de Hale o Lono Harbor sur l’île de Molokai, avec la plage de Waikiki à Oahu pour destination, après 64 kilomètres d’efforts.

    Shell Va’a tue le suspense d’entrée

    Et le premier constat fait par les rameurs se situait au niveau des conditions de mer : peu de houle, peu de vent et un ciel couvert qui allait s’éclaircir au fil des kilomètres. On était donc très loin des conditions dantesques d’il y a quinze jours, où la course des femmes avait d’ailleurs dû être tout simplement annulée. À 7 h 45, le départ était donné et les premiers kilomètres réalisés à l’abri de l’île de Moloka’i donnaient de suite quelques indications sur les forces en présence.
    Shell Va’a, Team OPT et Air Tahiti Va’a prenaient les commandes rapidement, restant au plus près de l’île. Il ne fallait donc pas attendre longtemps avant de voir les équipages hawaiiens s’écarter au plus vite afin de tenter de récupérer la houle en descendant vers le sud. Petit à petit, Shell Va’a prenait de la distance alors que, au moment de quitter l’île, il décidait de prendre un cap relativement rectiligne en direction de Diamond Head.
    Cette avance était-elle due au fait que cette première partie était justement à l’abri ? Fallait-il attendre d’être dans la “ma-chine à laver” du chenal entre Moloka’i et Oahu pour s’assurer que les Hawaiiens ne reviendraient pas à la faveur d’un meilleur surf ? Eh bien non. L’équipage de Shell Va’a, pourtant barré par le tout jeune Iorama Teahu, qui n’avait encore jamais participé à cette course, prenait régulièrement de l’avance.
    Derrière, Team OPT suivait le rythme pendant un temps, puis décidait de choisir son propre cap, remontant vers le nord, avec Air Tahiti Va’a dans son sillage. À mi-course, l’affaire semblait déjà entendue, Shell Va’a s’orientant vers sa neuvième victoire. Cette issue magnifique, avec pourtant un équipage très rajeuni, étant quasi acquise, l’on espérait alors que nos autres représentants soient aussi performants pour s’offrir un nouveau podium cent pour cent tahitien !

    Légère inquiétude… et final extraordinaire

    Team OPT et Air Tahiti, jamais très éloignés l’un de l’autre, allaient pourtant nous faire des frayeurs avec ce cap plus au nord qui ne paraissait peut-être pas totalement opportun. Car, en bas, les équipages hawaiiens tels que Na Koa o Kona ou Team Primo, semblaient plus dans le bon trajet. Team OPT rectifiait le premier son cap, mais Air Tahiti semblait encore persister.
    Alors qu’il ne restait qu’une heure de course et que Diamond Head était à portée de rame, Shell Va’a caracolait en tête, avec plus d’un kilomètre d’avance sur… Team OPT, qui semblait finalement s’engager vers une deuxième place assurée. Mais c’était sans compter sur le formidable retour d’Air Tahiti Va’a !
    Revenu du nord, Tuheiarii Bernadino emmenait son équipage au plus près du récif, prenant des risques énormes mais qui allaient finalement payer. Et comme toujours, lorsqu’un va’a parvient à revenir sur un adversaire, le moral des troupes est un accélérateur primordial ! Ainsi, alors que tout le monde aurait pensé voir arriver Team OPT en deuxième place, Air Tahiti le dépassait juste avant de contourner la bouée indiquant la direction de la plage et de l’arrivée. Team OPT s’engageait à son tour vers un pari fou en prenant une dernière vague de récif, mais celle-ci n’était pas suffisante et Air Tahiti Va’a tenait sa deuxième place ! Malgré l’absence des vainqueurs de l’an passé, les rameurs du fenua ont remporté leur sixième podium entièrement tahitien. Et pour Shell Va’a, cette neuvième victoire aura sans doute un effet important sur le moral de l’équipage. Alors attention au va’a jaune et rouge pour la prochaine édition de la Hawaiki Nui Va’a.

    Gérard Verdet

    Le Top 10

    1. Shell Va’a (Tahiti)     4 h 57’ 42
    2. Air Tahiti Va’a (Tahiti)     5 h 08’ 27
    3. Team OPT (Tahiti)     5 h 08’ 32
    4. Na Koa o Kona (Big Island)    
         5 h 16’ 48
    5. Team Primo (Maui)     5 h 20’ 30
    6. Mooloolaba Outrigger (Aust)    
         5 h 25’ 03
    7. Hui Nalu (Oahu)     5 h 25’ 28
    8. Kauai Wa’a-Mo’ikeha (Kauai)    
         5 h 25’ 33
    9. Taha’a Nui Va’a (Taha’a)    
         5 h 26’ 58
    10. Samu Tam Brasil (Brésil)    
         5 h 33’ 48

    Le président et le gouvernement saluent le résultat des équipes tahitiennes

    Le président Édouard Fritch et le gouvernement dans son ensemble tiennent à saluer la performance des équipes tahitiennes lors de la course de va’a Moloka’i Hoe qui s’est déroulée ce dimanche à Hawaii. La nouvelle victoire de Shell Va’a, la neuvième dans cette grande course, mais également le podium entièrement tahitien, avec l’équipe d’Air Tahiti et Team OPT, respectivement à la deuxième et à la troisième place, constituent une nouvelle démonstration éclatante de la suprématie de nos rameurs. Le président et le gouvernement félicitent chaleureusement les équipes du fenua qui portent bien haut les couleurs de la Polynésie dans ces grandes compétitions internationales.

    Mata 2015-10-13 10:42:00
    8la dépêche est en retraite? Peu d'articles. ..
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete