Monil Tetuanui à l’amende pour ses consultations foncières

mercredi 3 juin 2015

Monil Tetuanui a été relaxé, hier, par le tribunal des chefs d’exercice illicite de la profession d’avocat et d’escroquerie dans le cadre de poursuites engagées contre lui pour ses activités “borderline”, pour reprendre l’expression employée par le parquet à l’audience, de conseil en matière généalogique et foncière. Il a en revanche été condamné à une amende de 500 000 F pour avoir rédigé des actes pour lesquels il n’avait pas compétences juridiques appropriées.
Entre 2010 et 2014, Monil Tetuanui tenait des conférences publiques et proposait ses services pour monter des dossiers afin de régler les nombreux problèmes de terres portés à sa connaissance. Certains de ses “clients” lui avaient reproché d’avoir empoché de l’argent contre des prestations non abouties, ce qui n’a pas été prouvé à l’audience. Monil Tetuanui a justifié de diplômes universitaires obtenus depuis en matière d’affaires foncières et expliqué avoir agi à l’époque pour pallier à une carence des pouvoirs publics en matière d’information de la population polynésienne sur ce sujet sensible.

R.P.

LEPETANT 2015-06-03 20:10:00
Il me fait penser au roi Pakumotu et à ses billets de banque.
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete