Moody’s améliore la note du Pays

    jeudi 8 décembre 2016

    nuihau laurey

    (© Bertrand Prévost)

     

    “C’est pour vous apporter une bonne nouvelle qui est tombée il y a tout juste une heure” que Nuihau Laurey a participé à la conférence de presse qui suit le conseil des ministres, hier. “La note du Pays est passée à BAA1 dans l’agence de notation Moody’s… ce qui correspond dans les valeurs de Standard & Poor’s à BBB+.”

    Hier, le vice-président affichait un large sourire avec cette annonce. Face à la presse après avoir vu son budget 2017 voté sans discussion (“du premier au dernier mot du projet de loi, les élus n’ont mis que 59 minutes pour voter le budget”, a-t-il rappelé), Nuihau Laurey a fait part de la bonne nouvelle du jour. Après avoir déjà obtenu une note remontée d’un cran chez Standard & Poor’s, de BB+ à BBB-, qui offrait à la Polynésie une meilleure crédibilité sur le marché des emprunts auprès des bailleurs de fonds, c’est l’agence Moody’s qui a offert au gouvernement un cadeau de Noël avant l’heure.

    La porte ouverte vers un basculement dans les années à venir dans les classifications en A. “Une excellente nouvelle puisque nous sommes en train de revenir au niveau de crédibilité qui était le nôtre en 2001”, a expliqué hier Nuihau Laurey.

     

    Une baisse de l’endettement encourageante

     

    Une double augmentation de crans qui se justifie, selon le gouvernement, par les efforts faits en matière économique. “La situation financière s’est améliorée. Les deux points de fragilité restent la situation de la protection sociale généralisée (PSG) et la friabilité du produit intérieur brut (PIB) qui repose sur le tourisme et l’État.

    Pour la quatrième année consécutive, nous avons une augmentation des recettes et une baisse de la dette du Pays. Même la Caisse de prévoyance sociale (CPS), pour la première fois depuis dix ans, a demandé que la masse salariale soit rectifiée à la hausse”, a détaillé hier Nuihau Laurey. La CPS aurait en effet perçu plus de 1,3 milliard de francs supplémentaires de contribution de solidarité territoriale (CST) pour 2016.

    “L’affectation d’une notation BAA1 à la Polynésie française permet de compenser ses solides résultats financiers au cours de l’exercice 2015 et les attentes que ceux-ci resteront solides au cours des trois prochaines années face à la faiblesse de l’économie du territoire”, explique, avec plus de mesure, le rapporteur de Moody’s sur le cas polynésien.

    “Les perspectives sont stables. Moody’s s’attend à ce que la Polynésie française maintienne une solide performance opérationnelle au cours des trois prochaines années, reflétant un contrôle des coûts rigoureux et une légère croissance des recettes fiscales. Alors que les niveaux d’investissement dans les prochaines années devraient croître, le gouvernement devrait continuer de dégager des excédents budgétaires et de réduire ses niveaux d’endettement. Selon notre scénario de référence, le ratio dette directe / recettes de Polynésie française passera de 86 % en 2015 à 74 % en 2019.”

    Selon le rapport de Moody’s, la note de la Polynésie française pourrait encore évoluer positivement dans les années à venir, sauf si celle de la France venait à se dégrader de son côté. Une embellie qui se traduit aujourd’hui par une légère reprise de l’emploi, qui reste à confirmer.

     

    Bertrand Prévost

     

    Retrouvez ici l’intégralité du conseil des ministres : compte-rendu-du-conseil-des-ministres-mercredi-7-decembre-2016

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete