Habillage fond de site

Moorea – En 2017 : trois morts sur la route, deux noyades et cinq suicides

mercredi 7 février 2018

MOOREA

Philippe Biarez et Hugo Tavaitai ont animé cette réunion consacrée au bilan du comité de prévention des accidents de la route pour l’année 2017. (© Jeannot Rey/LDT)


Le comité de prévention des accidents de la route (AVP- accidents de la voie publique) s’est réuni lundi matin à la mairie de Teavaro afin de présenter son bilan de l’année 2017. Des résultats qui ne sont pas bons et qui, pour la première fois, incluent, avec les accidents de la route, les victimes des noyades et de suicides. Avec plus d’accidents corporels et plus de victimes en 2017 par rapport à 2016, le comité devraient étendre ses actions de prévention sur la Santé en général.

Alors que 2016 affichait un taux zéro pour les victimes décédées, en 2017 on déplore trois morts sur les routes de Moorea. Un homme qui circulait à grande vitesse en deux-roues motorisé ; un autre à vélo, en état alcoolisé et qui roulait à contresens ; et un troisième qui s’était assoupi au volant.

Depuis le début de l’année 2018, le comité s’était donné comme objectif d’obtenir zéro constat de décès, mais l’accident mortel d’un jeune en deux-roues la semaine dernière le rend désormais caduc.

Des chiffres qui ne font pas plaisir, puis que le constat général sur les accidents et victimes de la route est sans aucun doute en augmentation : 137 victimes en 2016, 175 en 2017, 112 accidents corporels en 2016, 146 en 2017.

Le comité comptabilisait 14 blessés graves en 2016, il y en a eu 23 en 2017.

Un tableau récapitulatif pour 2017 présente les données globales suivantes : 175 victimes pour 146 accidents ont été constatées par la circonscription médicale de Moorea. Des chiffres, précisons-le tout de suite, différents de ceux des gendarmes. Trois personnes ont été tuées, 32 ont souffert de blessures potentiellement graves nécessitant un transfert médicalisé vers le CHPF, (22 par bateau et 10 par vol SMUR).

Ce qui s’est traduit concrètement par 141 jours d’hospitalisation (dont 20 à Moorea) 121 en service de chirurgie
et 7 en réanimation. Le coût estimé de ces blessés, sans tenir compte de la prise en charge des séquelles, est de 14 425 400 francs. Parmi les victimes, les hommes sont majoritaires et l’alcoologie a été relevée dans 40 accidents sur 146, dont 3 blessés graves.

Sans surprise, les victimes circulant en deux-roues motorisés sont les plus importantes (92). Viennent ensuite les cyclistes (43), les voitures (42), en enfin, les piétons (2). Parmi les cas mortels, deux morts l’ont été en voiture et un mort à vélo.

Sur le nombre total de victimes, 83 % d’entre elles ont eu un accident de jour, la plupart du temps durant le week-end (53 %). Les victimes et notamment les blessés graves et tués restent en majorité des hommes jeunes de 11 à 30 ans.

En conclusion, on observe en 2017, une augmentation du nombre des accidents de la route. Philippe Biarez, médecin chef de la circonscription médicale de Moorea, et Hugo Tavaitai référent pour la Commune en ce qui concerne le comité des AVP sont clairs sur un point : “Les efforts de prévention doivent être poursuivis et probablement plus ciblés vers les jeunes. Les activités de contrôle et de répression doivent se poursuivre, surtout les week-ends et le lundi.”.

Et pour la première fois, le comité des AVP cible un autre problème lié à la santé publique : celui des suicidés.

En 2017, 28 tentatives de suicide ont été répertoriées par la Santé publique à Moorea : 20 femmes et 8 hommes. Cinq personnes n’ont pas survécu à leur tentative.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour vous, la rentrée scolaire est :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete