Moorea – Danse du feu, ma’a Tahiti et farniente pour les pros de la communication

    lundi 2 mai 2016

     Les membres de la Pacific Island télécommunication association (Pita) étaient à Tahiti, depuis la semaine dernière, pour leur assemblée générale. En fin de semaine dernière, ils se sont rendus à Moorea. Ils ont été reçus au motu Fare One par l’équipe du Coco Beach.  Diverses animations, dans le cadre d’une journée de détente, leur ont été offertes.

    Les responsables de l’organisation des télécommunications des îles du Pacifiques (Pacific Island télécommunication association ou Pita), en Polynésie depuis la semaine dernière dans le cadre de la conférence annuelle de l’institution, se sont rendus à Moorea jeudi dernier pour une journée de travail, mais aussi de détente et participer à une communication développée sur les traditions d’accueil du fenua.

    Le groupe de 200 personnes a traversé le chenal à bord d’une des navettes rapides pour se rendre presque directement sur le motu Fare One, où toute l’équipe du Coco Beach de Vatea Quesnot et Hubert, chef des lieux, attendait les visiteurs pour une journée d’animation, de détente et de tama’ara’a.

    L’équipe de ce petit restaurant du motu bien connu pour son cadre naturel et ses services “les pieds dans l’eau”, a mis les petits plats dans les grands pour recevoir ces invités de marque, avec une initiation au haka, à la danse du feu, au tressage avec comme guide la troupe des Tamarii Papetoai et, bien sûr, à la composition d’un bon ma’a Tahiti avec du porcelet au lait de coco.
    Une journée donc bien remplie pour ces professionnels de la communication, qui ne manqueront pas de le faire savoir dès leur retour chez eux.

    300 professionnels

    La Pita était à Tahiti dans le cadre de sa vingtième assemblée générale. Près de 300 professionnels de la télécommunication, fournisseurs et représentants des pays du Pacifique s’étaient rassemblés pendant une semaine en Polynésie française pour débattre des problématiques des pays insulaires.
    Il a, entre autres, été question du câble sous-marin transpacifique et aussi de l’usage que pourrait faire la Polynésie d’un câble reliant la Chine au Chili. La Pacific island telecomunication association a été créée en 1997.

    Son objectif est de représenter les intérêts des petits pays insulaires dans le secteur de la télécommunication. Les membres de la Pita s’organisent pour faire face à des problématiques communes : la 4G, les câbles sous-marins, l’Internet fixe…
    L’assemblée générale de l’organisation régionale s’est ouverte à l’international pour accueillir des entreprises chinoises, une occasion pour les pays du Pacifique de prendre contact avec les entreprises susceptibles de régler leurs problématiques.
    C’est notamment le cas pour la Polynésie qui est en discussion avec la Nouvelle-Zélande pour l’installation d’un second câble sous-marin qui pourrait relier plusieurs autres pays du Pacifique d’ici fin 2018.

    De notre correspondant Jeannot Rey

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete