Moorea – Eimeo Va’a Race 2015, départ samedi

    mardi 17 mars 2015

    “Tout sera prêt pour samedi ! On est dans les derniers préparatifs de cette 14e édition et avec les années, on commence à être rodés au niveau de l’organisation. Bien sûr il y a toujours les problèmes de dernière minute. Mais quoi qu’il arrive, samedi le départ sera donné. Sauf conditions météo dangereuses pour nos élèves, ce qui avait été le cas l’année dernière, nous forçant à l’annulation, car c’est la sécurité qui prime avant tout.” C’est ainsi que s’exprime Thibault Cattiau, professeur d’éducation physique et sportive du collège de Paopao et organisateur de la compétition.

    Une logistique rigoureuse

    Il faut dire que cette année, la 14e Eimeo Va’a Race sera une édition d’exception. Pour la première fois depuis sa création en 2002, les cinq archipels de la Polynésie seront représentés. Deux autres cousins du triangle Polynésien seront aussi de la partie avec une équipe de Hawaii de l’île de Maui, et l’autre de Gisborne en Nouvelle-Zélande. Au total 42 équipages mixtes composés de 14 rameurs seront présents sur la ligne de départ. Ils seront répartis dans trois catégories Piri Teina (9 équipages) pour les plus jeunes, Teina (19 équipages) et Taurea (14 équipages) pour les plus âgés. Au total 679 rameurs participeront à cette course mixte en relais.
    Cette année, le parcours a été légèrement modifié puisque le départ sera donné du collège de Paopao pour arriver à Temae. Neuf étapes sont prévues pour ce tour de l’île de 44, 4 kilomètres avec des épreuves de vitesse, contre la montre et d’endurance, pour permettre aux élèves de se départager.
    Cette course, depuis 4 ans, porte le label de grande manifestation. Cela lui permet de bénéficier des aides logistiques du Pays et d’être inscrite au calendrier de la fédération, qui apporte aussi son soutien.
    Il y a dans cette épreuve une logistique énorme : outre les bateaux de transports des équipes, qui sont loués aux prestataires touristiques, celle aussi relative aux commissaires de course et de la sécurité. C’est une vraie mobilisation de toute la population de Moorea au travers des clubs de pirogues et des communes associées. Mais il faut organiser aussi toute la logistique d’avant et d’après la course, comme par exemple le logement des élèves et de leurs accompagnateurs qui se fait au collège de Paopao, au lycée de Opunohu, mais également dans les paroisses. Il faut penser aux repas : rien que pour la course, il faut compter 5 litres d’eau par élève, soit environ 3 500 litres fournis pour près de la moitié par l’Eau Royale cette année. Il ne faut pas oublier non plus le travail de tous les bénévoles, parents accompagnateurs, professeurs et anonymes qui apportent leur soutien. Les retombées économiques pour Moorea sont énormes, des stations-service à la boulangerie en passant par les magasins de proximité et prestataires touristiques, sans compter les tickets de bateau, cela peut se chiffrer en plusieurs millions de francs.

    De notre correspondant Philippe Vinckier

    Le descriptif des neuf étapes

    Étape N° 1 : 5,600 km
    Départ aligné devant le quai de Paopao (toutes les pirogues).
    Pointer vers la balise verte à la pointe de Pihaena (à contourner par la droite) puis cardinale nord puis balise verte au quai de Pihaena (passer à gauche en longeant le tombant)
    – Un poito et un bateau à l’entrée du chenal du Hilton pour indiquer l’entrée du chenal.
    – Un autre bateau sur la 2e balise manquante (petit poito rouge)
    – Faire circuler les autres bateaux “guidage” dans le chenal parallèle au récif.
    Arrivée à 100 m après la dernière balise du chenal.

    Étape N° 2 : 4,500 km
    Départ décalé (Piri Teina puis Teina puis Taurea) (1mn puis 2mn) 50 m. avant la balise rouge (devant Mareto).
    Partir vers le fond de baie en laissant les poito à gauche.
    Contourner le poito de virage en milieu de baie puis rejoindre l’autre rive (Urufara).
    Contourner la balise verte puis remonter vers Papetoai.
    Contourner la cardinale “Est” puis les balises rouges à gauche.
    Arrivée à la balise cardinale ouest devant le quai de Papetoai.

    Étape N° 3 :  4, 400 km (contre la montre)
    Départ du quai de Papetoai (va’a en attente derrière le temple) toutes les 30 secondes
    Longer le quai puis suivre le chenal parallèle jusqu’au chenal de navigation.
    – Un bateau à la troisième balise dans le chenal (manquante) et – Signaler les deux zones de dépassement interdit dans ce chenal de navigation.
    Surveiller le courant entre l’Inter Continental et le motu.
    Arrivée au banc de sable devant chez JM Pointis.

    Étape N° 4 : 6,100 km
    Départ aligné dans l’axe d’entre les deux motu (toutes les pirogues).
    – Un poito et un bateau au passage délicat (coude du chenal) devant chez les Salmon.
    Arrivée à la dernière balise du chenal devant chez les Matohi.

    Étape N° 5 : 5,800 km
    Départ décalé (Piri Teina puis Teina puis Taurea) (1mn puis 2mn) alignement entre la balise d’arrivée de la 5e étape et la plage Matohi.
    Partir vers le chenal côté Haapiti.
    – Un poito de virage au coude de Varari puis au coude devant le Linareva.
    – Guidage nécessaire pour la traversée devant la passe du Linareva et suivre le chenal jusqu’à la dernière balise avant la passe de Haapiti.
    Traverser la passe de Haapiti pour atteindre le banc de sable en face (côté Atiha).
    Arrivée au banc de sable.

    Étape N° 6 : 5 km
    Départ aligné dans l’axe du quai de Haapiti et du banc de sable.
    – Guider les va’a jusqu’à l’entrée du chenal étroit avant Atiha.
    – Un bateau à l’entrée de ce chenal.
    Traverser la passe de Atiha en prenant le cap vers le ponton de l’autre côté.
    – Encadrer le passage en chicane pour rejoindre le chenal.
    Arrivée à la 3e balise du chenal après la passe.

    Étape N° 7 : 5 km
    Départ décalé (Piri Teina puis Teina puis Taurea) (1mn puis 2mn) alignement entre la 4e balise du chenal après la passe de Atiha et le récif.
    – Guidage des va’a dans la zone de Maatea.
    Arrivée à la balise cardinale juste avant la passe de Haumi.

    Étape N° 8 : 5,500 km
    Départ aligné dans l’axe de la balise verte et le bord de route après la passe de Haumi.
    – Guider les va’a vers le motu de Afareaitu.
    – Gérer le virage de Patae : un bateau de surveillance pour faire passer entre le poito blanc et la balise cardinale.
    Arrivée sur le banc de sable avant la passe de Vaiare.

    Étape N° 9 : 2,500 km
    Départ aligné dans l’axe de la balise rouge côté Teavaro et le banc de sable côté récif.
    – Guider les va’a vers l’entonnoir d’arrivée à Nuarai.
    -Un poito pour indiquer le rabattement vers la plage pour le final.
    Arrivée 100 m avant le terrain de foot.

    pension ataha 2015-03-23 05:11:00
    je voudrais savoir le classement du collège de Mataura
    pension ataha 2015-03-23 05:11:00
    je voudrais savoir le classement du collège de Mataura
    pension ataha 2015-03-23 05:11:00
    je voudrais savoir le classement du collège de Mataura
    Lol2 2015-03-20 04:31:00
    Lol, relis l'article ...
    Barsinas 2015-03-19 19:36:00
    On voudrai savoir si la course va se faire, vue la météo, prenait votre responsabilité.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete