MOOREA – Épidémie de diarrhées : un deuxième enfant décède

    jeudi 27 août 2015

    L’épidémie de diarrhées vient de provoquer un nouveau drame. Sur l’île Sœur, un nourrisson de cinq mois vient de perdre la vie, suite à une déshydratation sévère, conséquence de son infection. Vendredi dernier, un nourrisson de sept mois était décédé –très vraisemblablement aussi– en raison de diarrhées aiguës, à l’hôpital de Taravao.
    Face à ces drames, et à cette épidémie qui sévit depuis plusieurs semaines, la présidence a pris en main la communication pour appeler à la vigilance maximum. D’autant plus que la maladie touche surtout des enfants. Depuis le mois de juin, quelques milliers de cas ont été signalés et plusieurs enfants ont été hospitalisés. La maladie se traduit par une fièvre modérée, des douleurs abdominales, de la diarrhée et des vomissements. Elle guérit sans traitement en quelques jours, mais la diarrhée et les vomissements qu’elle provoque peuvent entraîner une déshydratation dangereuse pour les jeunes enfants et les personnes âgées fragiles.
    Les virus responsables se transmettent de personne à personne, par l’intermédiaire des mains. Les personnes en contact avec des malades doivent donc se laver soigneusement et fréquemment les mains. Les malades doivent penser à boire très régulièrement. Quant aux enfants de moins de cinq ans et surtout moins de trois ans, ils “doivent recevoir le seul médicament important à donner dans ce cas : une solution de réhydratation orale à boire très régulièrement. Il s’agit d’une poudre à diluer dans 200 ml d’eau, de type Adiaril*, GS 45*, Fanolyte* ou Solution Picolite* (médicaments en vente libre et remboursés sur prescription)”, souligne l’exécutif.

    LDT

    joy mau 2015-08-28 19:53:00
    TOO much chlorine and fluoride in the water !!!
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete