Habillage fond de site

Moorea – Le grand ahima’a de la Journée du patrimoine dans les écoles

mercredi 3 avril 2019

Les élèves du cycle élémentaire à l’épluchage des uru. (© Jeannot Rey/LDT)

Les élèves du cycle élémentaire à l’épluchage des uru. (© Jeannot Rey/LDT)


Dans le cadre de la semaine du patrimoine, la direction de l’école primaire (élémentaire et maternelle) a décidé d’organiser une journée avec un projet commun. Elle a eu lieu hier mardi, avec pour activité phare, et pour célébrer son patrimoine, la préparation d’un ahima’a. Durant toute la matinée chacune des seize classes de cet établissement avait un plat à préparer, cela allait de la préparation des bananes à cuire au fameux pu’a choux.

Trois mois ont été nécessaires aux enseignants de l’école de Teavaro pour préparer sous forme de projet pédagogique cette journée du patrimoine. Mais c’est toute la semaine dernière que tout s’est précipité et concrétisé afin de bien organiser ce qu’il y avait à faire pour réussir cette journée : apport des aliments, séparation de ces aliments par sujets de classe, un travail fait en partenariat avec des parents d’élèves, les fournisseurs bénévoles de produits et de main d’œuvre.

Hier matin, tout le monde était au rendez-vous pour lancer officiellement cette journée du ahima’a, chacune des classes, des sections des petits aux plus grands des classes élémentaires. Au menu par classe, du faraoa ipo (deux sortes), du faraoa uto, du uru, des poe mai’a et mautini, des bananes, patates, fei, ainsi que des préparations plus plus compliquées comme celles du poulet fafa, du pu’a et du pu’a choux…

Un ahima’a (four traditionnel) avait été aménagé durant le week-end dernier dans la cour de l’établissement, près du lagon et surtout protégé d’une grille qui tenait à l’écart tous les élèves du four, le tout sous la conduite d’un chef d’orchestre, spécialiste des bons ahima’a traditionnels.

Les plats une fois préparés, les élèves ont assisté à l’ouverture du four pour la mise en terre de toutes ces préparations ; en attendant la réouverture du four, élèves et enseignants se sont prêtés à différentes activités traditionnelles, en intérieur comme en extérieur, avec en point d’orgue, une déclamation par un élève de chaque classe.

La journée du patrimoine s’est terminée par la dégustation très attendue du ahima’a, par les élèves mais aussi les enseignants.

 

LDT

 

1MOO 6 patrimoine

Toutes les classes de Teavaro avaient un plat précis à préparer qui était ensuite mis au four tahitien aménagé pour l’occasion par un spécialiste. (Photo J Rey/LDT)

2MOO 6 patrimoine

Ici, on prépare un faraoa ipo. Tout un art, surtout lorsqu’il faut mettre les mains dans la farine. (Photo J Rey/LDT)

4MOO 5 patrimoine

Quelques adultes n’ont pas hésité à donner un coup de main pour la préparation des légumes. (Photo J Rey/LDT)

3MOO 6 patrimoine

Dans ces noix de coco, on placera le poe mautini préparé par les élèves. (Photo J Rey/LDT)

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete