Moorea : Les kitesurfeurs pourraient obtenir l’annulation de l’interdiction de la pratique

    mercredi 29 juin 2016

    1

     

    C’est une petite victoire pour les kitesurfeurs de Moorea interdit de pratiquer leur discipline depuis un arrêté municipal datant du juillet 2015. Hier, leur association, présidée par Vatea Quesnot, a saisi le tribunal administratif pour tenter d’obtenir l’annulation de cette mesure décidée par le tavana de l’île, Evans Haumani. Une interdiction qui a créé des tensions ces derniers mois sur l’Ile Sœur et suscité le vif mécontentement des pratiquants. 

    Mais, hier, le rapporteur public, qui ne rend toutefois qu’un avis, s’est rangé à leurs côtés.

    A l’occasion de sa prise de parole, le magistrat a en effet rappelé que le maire d’une commune était en droit de « réglementer une pratique » mais « sous réserve » que cela ne porte pas « atteinte aux libertés fondamentales ». Or, il a considéré que l’arrêté litigieux interdisait, de fait, la pratique du kitesurf sur la « quasi totalité » du lagon de Moorea. « Cette interdiction a une portée générale et absolue et n’est pas justifiée. Elle nous parait disproportionnée. Nous proposons sans hésitation d’annuler cette décision », a-t-il conclu.

    Devant le tribunal, le président de l’association Moorea kitesurf, qui regroupe une soixantaine d’adhérents, a quant à lui assuré que la discipline n’était pas « dangereuse » pour les usagers du lagon. « Chaque activité peut cohabiter. Il y a de la place pour tout le monde », a-t-il ajouté. Les kitesurfeurs disent vouloir avant tout qu’une stricte réglementation soit mise en place et demandent à ne pas être « exclus » du champ des activités nautiques. Le tribunal administratif a mis sa décision en délibéré.

     

     

    J-B. C.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete