Moorea – La tortue imbriquée “Tumu Hiva Hina“ retrouve l’océan

    jeudi 25 septembre 2014

    Créée le 23 septembre  2004, l’association  Te Mana O Te Moana,  présidée par Cécile Gaspar,  a fêté mardi  son 10e anniversaire. C’était l’occasion  de présenter au maire,  Evans Haumani,  et à la nouvelle équipe  communale les actions et  le travail de l’association. Pour la circonstance,  la tortue imbriquée “Tumu  Hiva Hina“, soignée depuis  quelques mois à  la clinique, a été relâchée. 

    Dix ans déjà et un sacré bout de chemin parcouru pour l’association Te Mana O Te Moana. Créée le 23 septembre 2004 par Cécile Gaspar, vétérinaire et présidente, aidée de quelques bénévoles amoureux du milieu marin. Au départ, c’est pour la protection de l’environnement, l’accueil des tortues blessées et leur suivi que l’association a été créée. Les membres ne s’attendaient pas à un tel engouement, et rapidement ils ont dû se structurer pour faire face au nombre sans cesse croissant des tortues recueillies. Très vite, un partenariat avec l’hôtel InterContinental Resort and Spa Moorea et un programme de conservation, d’éducation, et de recherche ont été mis en place. Avec Miss Tahiti 2013 L’anniversaire de l’association a été aussi l’occasion d’une rencontre avec le maire et une partie de la nouvelle équipe communale. Pour la circonstance, la marraine de l’association, Mehiata Riaria, Miss Tahiti 2013, était également présente ainsi que tous les enfants de l’association Tumu Hiva Hina, qui ont participé au sauvetage de la tortue imbriquée au mois de juin. Après la présentation de l’association, les élus ont participé à la mise en place des bagues sur la tortue imbriquée, qui a été relâchée pour l’occasion. C’est aux environs de 11 heures que l’ensemble des invités a embarqué pour procéder à la remise à l’eau de la tortue Tumu Hina Hiva. C’est au maire et à Mehiata Riaria que cette mission a été confiée. Cet anniversaire a donc été fêté comme il se doit et Cécile Gaspard et toute l’équipe de Te Mana O Te Moana ont pu voir leurs efforts récompensés avec la remise à l’eau de cette magnifique petite tortue.

    De notre correspondant Philippe Vinckier

    Des chiffres éloquents

    Aujourd’hui Te Mana O Te Moana, ce sont 350 tortues marines  accueillies à la clinique des tortues dont 135 relâchées, 2 observatoires  orientés l’un sur les tortues marines, l’autre sur les cétacés. Sa  vocation de protection de l’environnement n’a pas été oubliée :  ainsi, 30 séances de ramassage de détritus ont collecté plus de  8 tonnes de déchets et 6 sentiers maritimes et jardins coralliens  ont été créés.  Autre vocation de l’association, l’éducation : durant ces dix ans  d’exercice, 56 000 enfants ont été accueillis et sensibilisés. Quatre programmes éducatifs ont été élaborés au travers de 7 livrets, 10 plateaux de jeux. Plus de 320 journées événementielles ont été célébrées avec des manifestations, conférences nationales et internationales. Du côté de la recherche, 1 200 événements de pontes de tortues vertes ont été observés et 11 balises satellites ont été posées sur des tortues.    

    Tumu Hiva Hina tortue imbriquée : “Quelque part, j’ai sauvé la vie de mon agresseur”

    “Je m’appelle maintenant Tumu Hiva Hina, du nom de l’association qui m’a sauvée. Je suis une tortue imbriquée âgée entre 5 et 7 ans. Je mesure 44 cm et pèse 7 kilos. Le 7 juin à Arue j’ai été fléchée à la tête par un braconnier, je n’ai rien compris car en théorie je suis une espèce protégée. J’ai réussi à m’échapper malgré ma blessure et quelque part, j’ai sauvé la vie de mon agresseur car ma chair est empoisonnée. J’ai bien pensé que ma dernière heure était arrivée, mais dans mon malheur, la chance m’a conduite sur le chemin des enfants de l’association Tumu Hiva Hina. Très vite ils se sont aperçus que quelque chose n’allait pas, car j’étais sur le dos. Ils m’ont recueillie et tout de suite une chaîne de solidarité s’est mise en place pour me sauver. Tous les enfants étaient à mon chevet jusqu’à mon départ pour Moorea, où j’ai été accueillie dans une clinique pour tortues afin d’y être soignée. J’ai eu beaucoup de mal à récupérer et il m’a fallu trois mois de soins prodigués par toute l‘équipe de l’association Te Mana O Te Moana. Aujourd’hui je suis parfaitement rétablie et je vais être relâchée pour retrouver l’océan ainsi que tous mes amis. Je suis la 135e tortue relâchée après avoir été soignée. Je n’oublierai jamais toutes les personnes qui m’ont sauvé la vie et qui se sont si bien occupées de moi.”

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete