Moorea – L’accès au Lagoonarium bloqué hier matin

    samedi 4 avril 2015

    Un incident consécutif à une revendication foncière, directement liée au motu Ahi, situé face à Afareaitu, a empêché les passagers de la navette reliant la terre ferme au platier, où sont aménagées les structures du Lagoonarium, gérées par Matahi Pambrun (fils de Teiki Pambrun). Une corde avait été installée, tôt dans la matinée, pour empêcher le débarquement des passagers de la pirogue sur le platier, comme l’ont révélé hier nos confrères de Polynésie 1ère. Les clients du Lagoonarium ont été contraints de débarquer en pleine mer pour rejoindre le platier et effectuer les activités que prévoit le site.
    La corde, selon la gendarmerie a été posée, non pas par la famille Anderson (reconnue à ce jour comme étant les propriétaires du motu Ahi), mais par des représentants de deux familles qui s’étaient fait connaître le 11 mars par l’un de leur représentant, Wilfrid Heimana Tarahu, au comité de gestion du plan de gestion de l’espace maritime (PGEM), dans le but de présenter un projet d’installation aux abords du motu Ahi pour un site de nourrissage de poissons.
    Face à ces agissements de la part de cette famille, jugée agressive et dangereuse, Matahi Pambrun a alerté la gendarmerie qui, une fois sur place, a demandé aux poseurs de corde de retirer leur barrage, ce qu’ils ont fait sans opposer de résistance. Selon Matahi Pambrun, cette attitude de leur part est surprenante dans le sens où elle vise les droits fonciers d’une terre bien définie qu’est le motu Ahi. “Mais nous ne sommes plus installés sur le motu !”, explique-t-il. “Nous sommes sur le platier, propriété du Pays.”
    Selon la gendarmerie, la famille Tarahu revendiquerait, en plus du motu Ahi, une partie du lagon, ainsi que le platier où sont aménagées les structures du Lagoonarium… 
    Hier, en fin de matinée, le site avait retrouvé son calme légendaire, mais pour combien de temps encore ? Matahi Pambrun signalait à La Dépêche, que dimanche dernier, des enfants, venus passer la journée au Lagoonarium avec leurs parents, qui se baignaient dans la lagune qui sépare le platier du motu Ahi, ont été expulsés de force par un bateau, moteur en marche, au risque de blesser les nageurs avec son hélice. 

    De notre correspondant Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete