MOOREA- L’approvisionnement de l’île, sujet sensible

    mercredi 26 août 2015

    Lors des discussions avec le gouvernement sur la possibilité de mettre un ferry supplémentaire sur la ligne Papeete Moorea, dans le cadre du nouveau schéma directeur des transports, les professionnels ont rejeté la proposition. Mais tout le monde, à Moorea se souvient des difficiles journées du début de l’année, entre rayons vides dans les magasins et casiers débordants d’ordures au Centre de Temae.
    Cela s’est passé durant le mois de janvier dernier. L’arrêt technique de l’Aremiti Ferry 2, seul navire à pouvoir transporter des engins lourds, et en particulier les camions de livraison, avait duré plus de temps que prévu. Ce qui avait inévitablement entraîné, des complications d’organisation chez les commerçants de l’île. En temps ordinaire, le ravitaillement à Moorea se fait deux à trois fois par semaine. On parle en premier lieu de denrées alimentaires qui remplissent en produits frais les armoires réfrigérées des magasins, en légumes, en produits laitiers et en viande. Si certains articles peuvent être stockés en chambre froide, les dates limite de péremption ne doivent pas pour autant être dépassées. Ce qui limite alors le stockage qui, pour beaucoup de commerçants, est évalué précisément selon la demande. Que se passe-t-il lorsqu’un transporteur maritime pouvant acheminer du lourd, s’arrête pour des raisons techniques. La réponse est vite trouvée, c’est le vide dans les rayons.

    Appel à l’Hawaiki Nui

    Pour ce qui est de la viande fraîche, dès sa sortie de chez le fournisseur, elle ne pourra être présentée à la vente que huit jours durant. La date dépassée, le produit doit être obligatoirement retiré. Et comme, lors de ce défaut de livraison en janvier, il n’y a pas eu de renouvellement de stock, les étagères réfrigérées se sont vidées. Quelques commerçants avaient alors fait appel à des petits transporteurs pouvant être chargé par l’Aremiti V, mais il ne pouvait s’agir- là que de livraisons d’appoint.
    Pour les gros clients, pétroliers entre autre, ou encore la commune, la ressource a pu être débloquée par l’affrètement exceptionnel du caboteur Hawaiki Nui qui, entre deux voyages aux îles Sous-le-Vent, avait effectué deux rotations sur Paopao. Il s’agissait là d’un affrètement spécial ordonné par plusieurs fournisseurs de Tahiti, pour permettre un réapprovisionnement en produits “très demandés” tels que l’essence, mais aussi certaines boissons et les produits laitiers. La commune quant à elle, a eu sa part de souci en devant gérer le dépôt d’ordures ménagères saturé (faute de pouvoir transporter ses conteneurs sur Paihoro) et le circuit de collecte avait été arrêté par la force des choses.
    Inutile donc de préciser que le retour aux affaires du ferry a été le bienvenu et le navire a pu reprendre ses rotations depuis sans faille. Mais tout le monde est conscient que tant qu’il n’y aura qu’une seule possibilité pour répondre à une demande particulière, le risque d’une asphyxie de l’économie de l’île, même temporaire, reste toujours possible. Le Pays et les armateurs devront donc trouver une solution qui, sans mettre en péril le devenir des professionnels du transport maritime, permettra d’éviter une situation de blocage qui pourrait être de plus en plus mal acceptée par la population. 

    De notre correspondant Jeannot Rey

    Léon Tautu Céran-Jérusalémy 2015-08-29 05:56:00
    Bravo RUTH ROMANOFF ! Plus rien à dire...Je crois savoir que la société de navigation "TEREVAU" à sa licence pour un navire du style FERRY depuis 2 ans, et que certainement, pour des raisons de rentabilité, elle hésite à s'investir !
    Par expérience, je leur suggèrerais de renforcer leur position sur le transport passagers /Véhicules, et je laisserais le soin à la société Aremiti d'assurer le fret en général et ça sera tout bénef pour la population!
    Croyez vous qu'on aurait abandonné cette exploitation, si vraiment on gagnait des milliards sur cette ligne ?????
    Ruth ROMANOFF 2015-08-27 11:34:00
    Bonjoiur, je suis entièrement d'accord avec vous Mr CÉRAN-JÉRUSALÉMY il n'y a pas de place pour 2!! Les gens râlent, pour tout et n'importe quoi!!! Mana, moi aussi je suis de Moorea, comment tu peux parler comme cela tu as vu les comptes de la SNC Aremiti? Moi je ne les ai pas vu, c'est vrai que beaucoup de tickets passagers et de tickets véhicules sont vendus mais tu crois que toute cette sommes reste sur le compte? Tu as pensé aux salariés? tu as pensé à la gare maritime? Tu as pensé à l'entretien du bateau et des machines? Tu as pensé aux pièces à changer pour que le navire puisse ramener tes fesse à bon port? Tu as pensé au prix de ces pièces? Tu as pensé au carburant? Tu as pensé aux Ventes Flash? Les bateaux qui restent à quai tu crois qu'ils rapportent de l'argent? Maintenant Mana fait le calcul Même sans les données chiffrées, Logiquement tu peux le faire!!! Si les pièces de ta voiture RIKIKI plombent ton porte feuille, combien tu crois qu'elles coûtent les pièces de ces navires?????? Alors Penses avant d'écrire!!! Pour les changement d' horaires TAATA NO MOOREA tu ne trouves pas normales qu'ils les changent? Tu connaît la flexibilité? Cherche dans le dico!!!! De toutes façon que sa soit La société de DEGAGE ou de OFAÌ sa ne changerait rien pour vous...toujours en train de se plaindre...trop de jalousie... Maintenant demande toi pourquoi Cette société est toujours debout? LA GESTION!!!! Alors vous pensez que la societe de Terevau va tenir debout avec ces problèmes financiers? Dîtes vous bien que c'est eux même qui coule leur société et non Aremiti!!! Je suis pour la concurrence!!!! Si Aremiti devait couler tu crois que les prix des tickets et des abonnements seront bas chez Terevau???? ya mea ma eeeee!!!! Feruri!!!! quand on dit non pour un deuxième ferry c'est non ya!!! Pour les commerçants, les dates arrêts technique des Bateaux sont communiquées à l'avance...pour ce qui est des produit frais comme la viande..il y en a au congélateur!! Il y a toujours une Solution --> L'ANTICIPATION!!!!
    Mana 2015-08-27 07:17:00
    De toute facon les exploitants mooz tahiti sont des profiteurs qui pompent la population autant qu ils peuvent.... c est des milliards par ans de chiffre d affaire...cette ligne doit etre regulee par l etat...fini les changements quand ils veulent...
    Léon Tautu Céran-Jérusalémy 2015-08-26 19:07:00
    Je ne réondrais surtout pas à tes assertions, toi qui te cache derrière un pseudo ! D'autant que tu ne dis que des conneries !
    Si tu te crois si fort, pourquoi vous ne rachetez pas le "Aremiti Ferry" qui est à vendre actuellement, et alors nous pourrons vous juger sur pièce !
    Parau paari tau i faaroo noa na , oi'aia " Ta te vaha e oti roa te avion "
    Taata no Moorea 2015-08-26 12:40:00
    Mr Ceran-Jeruslemy, nous habitants de Moorea nous rappelons de vous, comment vous avez abandonnez votre cousin Joe Bunton en lui vendant vos parts a un prix fort. Ne venez pas donner votre avis, vous qui ne vivez ps au quotidien le problême que Mr DEGAGE nous fais subir, horaires modifiés, bateau annulé. Le ferry du TEREVAU nous l'attendons et j'espère qu'aucun blocage pour cela ne sera fait. Grace a qui La Polynésie est depuis longtemps 3 Port au Monde ??? Pour ce qui est de demander à Mr PAQUIER, nous avons été longtemps abonnés au Moorea Express jusqu'a ce qu'il abondonne la liaison sans venir devant les abonnés pour expliquer, en laissant les employés le faire. Il n'y a pas que sur Moorea qu'il a fait faillite, demandez lui, vous, pourquoi ??? Un Ta'ata de Moorea
    Léon Tautu Céran-Jérusalémy 2015-08-26 11:54:00
    Pour avoir fait l'expérience sur ce tronçon, permettez-moi de donner l'avis d'un pro !
    Si nous avons abandonné, c'est parce qu'il n'y avait pas de place pour deux !
    La concurrence était rude et c'était à qui ferait le meilleur prix avec, bien sûre le consommateur qui glosait !
    N'avait-il pas raison, en tout cas ce n'est pas de gaité de coeur que cette décision fut prise ! Poser la question a Roland Paquieretil pourra aussi donner sa version !
    S'il y a une desserte qui doit être organiser, c'est bien celle de Raromatai, car l'archipel souffre du manque de transport passager, car l'avion est hors de prix pour tout le monde et jamais nous ne pourrons développer cet archipel sans qu'un effort soit fait par le pays, car aucun armateur ne pourra tenir le coup , voyez l'historique !
    Il faut arrêter de dire n'importe quoi et son contraire !
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete