Habillage fond de site

Moorea – L’extension du port de Vaiare à nouveau sur la table des discussions

lundi 3 septembre 2018

Présentation au maire de l’ancien projet d’extension du port de Vaiare en face de l’actuelle structure, avec marina attenante. (© Jeannot Rey/LDT)

Présentation au maire de l’ancien projet d’extension du port de Vaiare en face de l’actuelle structure, avec marina attenante. (© Jeannot Rey/LDT)


À l’invitation du maire de Moorea Evans Haumani, René Temeharo, ministre de l’Équipement a effectué une visite de projets vendredi, en présence de quelques techniciens de son cabinet. Evans Haumani avait en effet souhaité présenter “in situ” quelques idées de réaménagement de sites qui dépendent du Pays. Ont ainsi été évoqués, l’agrandissement du port de Vaiare, l’aménagement du terre-plein face à Champion Toa, la route de Temae et l’aménagement de la baie de Paopao.

La visite du ministre de l’Équipement, René Temeharo était l’occasion pour le maire de l’île accompagné de quelques élus, de présenter au représentant du Pays sa vision future de son île et plus précisément de quelques sites précis sous compétence territoriale. Une rencontre on va dire, intéressée de l’élu de Moorea. Cela n’a pas échappé au ministre de l’Équipement qui de son côté en a profité pour glisser sur la table des discussions quelques projets qui sont chers au Pays et qui n’ont, à ce jour, pas abouti. “Du donnant-donnant”, souligne René Temeharo tout en confirmant les bons rapports existants entre le Pays et la Commune et qui se traduisent par une volonté commune à faire avancer les choses dans le bon sens.

À commencer par Vaiare et le projet d’agrandissement du port. Dès sa descente du bateau, René Temeharo, Raymond Chin Foo son chef de cabinet, Thierry Jamet conseiller technique et Timi Wong Yut son directeur de cabinet, ont écouté les doléances du maire Evans Haumani à propos de l’extension du port de Vaiare vers le fond de la baie.

Le ministre de l’Équipement avec à ses côtés, Jean-Paul Lecail, présenté comme étant le futur directeur du Port autonome de Papeete, et Rocky Poroi, responsable du port de Vaiare et élu de Moorea, a avancé la possibilité d’une extension, mais côté Est donc vers l’entrée de la baie.

Deux possibilités qui sont actuellement à l’étude pour le coût qu’elles représentent. Ce n’est que lors de l’arrêt de la délégation de l’autre côté de la baie, en l’occurrence sur le terrain communal face à Champion Toa, que la surprise fut annoncée, à savoir la remise en discussion du dossier “extension du port de Vaiare et de la marina”.

Un projet présenté il y a quelques années, refoulé par quelques élus de la Commune de l’époque, remis sur la table des négociations il y a moins de deux ans, en particulier pour le projet de la marina, lui- même refoulé cette fois ci par la population. Pour cette nouvelle annonce, rien n’est décidé mais c’était l’occasion pour le ministre de l’Équipement de préciser au maire de Moorea que “l’extension du port côté marina, et l’extension de la marina ne sont pas morts dans l’œuf. Simplement mis de côté”. Mais, avant de les ressortir complètement des cartons et de se lancer dans de véritable plans à la place d’esquisses, Moorea devra se positionner, en faveur du projet ou non.

René Temeharo a confirmé que le projet du maire, qui consiste à aménager tout le littoral en parc façon “jardin de Paofai” ne pourra recevoir l’aide du Pays que s’il y a rétrocession de cette parcelle de la commune vers le Pays. En clair, un parc oui, une route de dégagement côté intérieur de la zone industrielle refaite oui, mais avec le projet d’extension du port de Vaiare, et pourquoi pas l’extension de la marina.

Ronald Teariki, maire délégué de Teavaro a bien compris le message : “La population était contre le projet de la marina tel quel. Je ne pense pas qu’elle le sera toujours, si on adjoint la marina à l’extension du port. Il y a de l’emploi en jeu, un développement de l’économie évident, avec tous les aménagements techniques pour bateaux qui seraient inclus.” Et le ministre de conclure sur le sujet : “Ce doublement de capacité de la marina permettrait la gestion des mouillages des voiliers qui pose problème, tant ils deviennent nombreux. Un problème que nous avons pris à bras le corps à Punaauia.”

 

Le patchwork de Temae

 

Après la mer, la terre. La délégation s’est rendue à Temae pour débattre sur cette servitude patchwork qui dessert plus de 350 familles. Pour le maire, le bétonnage de cette servitude devient une urgence. Le faire tout seul serait trop coûteux d’autant que la commune n’est propriétaire que d’une toute petite portion, celle qui longe le parking et l’espace public attenant.

Le ministre reconnait la difficulté de ce projet : “Si la commune n’a pas une forte emprise sur cette servitude, il y va de même pour le Pays qui ne dispose que de la portion qui longe la piste, concédée à l’Aviation civile. Tout le reste est privé. Je propose que l’on se retrouve autour d’une table et que l’on étudie bien les divers tracés de route qui pourraient être différents de l’actuel emprise. Il faut effectivement trouver une solution, il n’est pas normal que tant de familles soient desservies par une route dont elles n’ont pas la maîtrise.”

La délégation s’est ensuite rendue sur plusieurs sites précis où il a été question de curage de rivière, de canaux, de ruisseaux attenant au lac de Temae, d’aménagement du quai de Paopao, et de lampadaires. Pour ces derniers, les travaux de remise aux normes seraient inscrits dans le budget 2019 pour une mise en concession à la commune dans la foulée.

La délégation ministérielle est repartie vers Papeete en milieu d’après midi, la serviette remplie de dossiers dont certains sont assez proches du “casse-tête”.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

 

L’esquisse du projet de construction du port, avec son parking et la marina qui double sa capacité, refait surface.

L’esquisse du projet de construction du port, avec son parking et la marina qui double sa capacité, refait surface.

projet moorea paopao

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete