Moorea – L’idée de la création d’un office du tourisme fait son chemin

    jeudi 4 février 2016

    La suggestion de créer un office du tourisme territorial sur l’île de Moorea avait été lancée il y a deux semaines par un prestataire, lors de la visite du président du gouvernement. Depuis, l’idée a fait son chemin, soulevant les avis  -favorables ou non- du public concerné. Une pétition pour son installation a même été rédigée.  Entre-temps, le prestataire à l’origine de ce projet, a rencontré le ministre du Tourisme qui selon cette personne, a été très attentif à sa demande.
    L’objectif d’un office du tourisme est de proposer aux visiteurs un panel de ce que l’on peut trouver sur le site (ville ou île) en activités qui pourrait répondre à leur demande. Il y a une demande de création d’un office du tourisme pour Moorea. L’île bénéficie aujourd’hui d’informations touristiques par le biais de deux brochures et d’un groupement d’intérêt économique le GIE Moorea Tourisme. Ce dernier, plutôt actif pour ses adhérents (une cinquantaine selon son président Hiro Kelley), informe les visiteurs sur deux sites en particulier : la gare maritime de Papeete sur un stand loué au Port autonome par le biais du GIE Tahiti Tourisme, organisme d’instance territoriale, ainsi qu’à l’aéroport de Faa’a. Mais le GIE Moorea tourisme (organisme privé) dirige son public vers les activités de ses adhérents qui en font partie moyennant une cotisation annuelle. Le système marche, ce qui, bien entendu, déplaît fortement à ceux qui, pour des raisons diverses, ne font pas partie du groupement de Hiro Kelley. Des prestataires qui se sentent un peu lésés car ils n’ont aucune structure définie, pour assurer la promotion de leur activité, soit dans le transport, ou dans les activités nautiques et terrestres. D’où l’idée de l’installation sur l’île d’un office du tourisme proposée lors de la réunion avec le président du gouvernement et les prestataires touristiques, À l’origine de cette proposition, Virginie, photographe professionnelle qui, avec son mari, Samuel, anime la société « Your Photographer’s team » : « Nous proposons la création d’un office du tourisme car c’est une structure bien connue du public touristique et qui existe partout. Il n’est pas normal que des clients qui arrivent à Moorea n’aient pas d’information sur tout ce que l’on peut trouver ici. Ce n’est pas normal qu’un touriste qui arrive sur Moorea, n’ait même pas une carte pour l’aider à se déplacer, où aller se promener, où trouver une plage, un restaurant… Le touriste qui arrive ici ne sait rien. Nous avons lancé une pétition pour accompagner cette proposition, mais depuis elle est arrêtée, car j’ai reçu des menaces », explique Virginie.

    Urgence pour la mise en place

    Mercredi dernier, la photographe a été reçue par le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou. Elle était accompagnée de Maire Maiau, conseillère communale, qui connait bien le sujet pour l’avoir étudié alors qu’elle avait en charge la cellule Tourisme au sein de la commune. Selon Virginie, le ministre du Tourisme, Jean-Christophe Bouissou a été très attentif à cette proposition. « Il est favorable ; d’ailleurs il en parle au travers de la brochure qui nous a été transmise lors de notre réunion avec le gouvernement. Maintenant, il faut mettre en place ce principe, cela devient urgent, car ça commence à s’échauffer ici. »
    Pourquoi un office du tourisme plutôt qu’un comité du tourisme ? Virginie s’explique : « Nous voulons un office public, qui ne prend pas parti pour les uns ou pour les autres. »
    « Pour moi, comme pour la plupart du public, un touriste va en premier lieu dans un office du tourisme qui, je le souligne, n’est pas un groupement d’intérêt économique », explique Samuel. Et Virginie de poursuivre : « Il y a un office du tourisme à Papeete qui est énorme, j’ai vu sur place au moins huit personnes qui ne font pas grand-chose car il n’y a jamais personne. Créer un office du tourisme à Moorea ne demanderait pas un recrutement supplémentaire si on peut détacher une personne de l’Office du Tourisme de Papeete et l’installer à Moorea. » Virginie et Samuel préconisent l’installation de cet office dans les nouvelles structures d’accueil de Paopao. « C’est un site central, ce n’est pas trop loin de tout. Haapiti ça ne sert à rien, et je rappelle aussi que Moorea collecte des taxes de séjours qui pourraient aider au financement d’une telle structure. » Reste à savoir qui effectivement prendrait en charge un office du tourisme, sachant que cette entité devrait être chapeautée par le Pays alors que les taxes de séjour à Moorea reviennent à la commune.

    D’accord pour l’installation d’un bureau d’information

    Alors comité ou office ? Pour l’heure, l’idée est en gestation sachant que tout le monde, prestataires et gouvernement, serait d’accord pour l’installation d’un bureau d’information à Moorea. Quant à l’information donnée aux voyageurs de la présence d’un office du tourisme sur l’île, « les transporteurs devront faire preuve d’une certaine neutralité dans leur discours au public. La question des hôtels va également revenir au centre du sujet et notamment la politique hôtelière sur la «non-ouverture au marché» de même que les commissions de vente en direct. Et puis, le client doit aussi avoir sa propre réflexion pour savoir où se trouve l’office du tourisme… » conclut Samuel.
    Aujourd’hui, l’idée a été émise et le couple est en situation d’attente. Les menaces à son encontre, venant de certains prestataires, qui ne comprendraient pas semble-t-il, que ce soit une jeune popaa qui souhaite faire bouger les choses au bénéfice de tous, a été un choc, perçu difficilement. « Si je résume ce qui s’est passé, c’est que je dois la fermer. Or, je n’étais pas partie pour politiser la chose, c’était juste une question émise lors d’une réunion publique. »

    De notre correspondant Jeannot Rey

     

    Hiro Kelley président du GIE Moorea Tourisme : “Il y va de l’intérêt de tout le monde”

    « Je suis complétement favorable à la création d’un office du tourisme sur l’île, et je dis même que si cela arrive, nous demanderons à intégrer cette structure, car il y va de l’intérêt de tout le monde. Il faut bien comprendre que ma structure (GIE Moorea Tourisme) est une structure privée qui regroupe des professionnels du tourisme, comparativement à un office du tourisme (ou comité) qui regroupe aussi des personnes qui ont un lien indirect avec le tourisme. Maintenant, je demande à ce que l’on fasse un bilan de ce qui a existé. Notamment en termes de comité du tourisme, ça ne marche pas ! Il y a toujours eu des problèmes de trésorerie, car c’est une structure associative. Certaines dettes n’ont d’ailleurs toujours pas été honorées. Alors comité ou office ? Selon ce que je peux savoir, la commune aurait en prévision de faire revivre sa propre structure. Mais sous quelle forme et avec quel financement ? »

     

    MOOREA56 2016-02-08 03:10:00
    GIE Moorea Tourisme : “Il y va de l’intérêt de tout le monde” Les relations entre les professionnels du tourisme sont à couteaux tirer . On va me faire croire qu'ils vont travailler pour le bien être des touristes,je rigole. Ils veulent seulement des subventions comme d'habitude .
    alain 2016-02-06 01:37:00
    si c'est pour interdire la baignade et le kite surf, laisse tomber.
    C'est pas beau de dire qu'à 8 à Papeete ils font rien.
    Et seul ou à 2 à Moorea, il ferait quoi ?
    Vous savez que vous etes ridicule dans le monde entier pour le kite interdit ?
    --un non pratiquant--
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete