Habillage fond de site

MOOREA – Lutte contre l’obésité : De l’aéroboxe pour garder la ligne

lundi 28 août 2017

aéroboxe santé

Avant la pratique de la boxe, un peu d’échauffement, sous la conduite du coach Tupuatea Grand-Pittman. (© Jeannot Rey/LDT)


Depuis juin, Moorea Boxing Club propose des séances d’activités physiques dans le cadre de l’appel à projet de la CPS et du contrat de ville. Il s’agit pour les stagiaires, hommes et femmes en surpoids, de retrouver la forme de leur jeunesse. Des compétitions amicales seront proposées entre participants de Moorea et de la Fédération de boxe anglaise.

Dans le cadre de l’appel à projet de la Caisse de prévoyance sociale (CPS), en partenariat avec le contrat de ville, lancé en début d’année 2017, une nouvelle action de lutte contre l’obésité a débuté depuis le mois de juin avec le Moorea Boxing Club, présidé par D’Esly Grand-Pittman, représentant sur l’île de la Fédération de la boxe anglaise de Polynésie.

Faire du sport par l’intermédiaire de la boxe est l’un des douze projets retenus à l’échelle de l’agglomération (Tahiti et Moorea).

Il s’agit d’activités sportives ou qui relèvent du domaine de l’alimentation, comme celles portées par la fédération, qui propose de l’aéroboxe à Moorea, de l’animation pour jeunes dans un centre de vacances à Punaauia, du fitness, de l’aquabike… À Pirae, il s’agit de  randonnées, ainsi que d’ateliers “cuisine et nutrition” pour jeunes mamans et femmes enceintes.

 

“Apprendre à bien manger et à faire du sport“

 

“Le but étant d’apprendre à bien manger et à faire du sport pour une meilleure santé ”, expliquait, vendredi dernier, Solène Moniot, chargée de mission emploi, développement et économie pour le contrat de ville, aux stagiaires du Moorea Boxing Club.

Au programme, des exercices. On doit se bouger pour garder la santé.

Mon club a toujours fait du sport pour développer la boxe, mais aussi dans un cadre préventif, pour une meilleure santé. Cette fois-ci, il s’agit d’un atelier ouvert à tous, hommes et femmes, qui se sentent en surpoids et qui désirent retrouver la forme physique qu’ils avaient dans leur jeunesse. Et cela, passe souvent par la perte de poids”, souligne D’Esly Grand-Pittman, le président du club.

Guidée par Tupuatea Grand-Pittman, coach et boxeur de renom (titulaire d’un titre de champion de France cadet), une vingtaine de stagiaires, hommes, mais surtout des femmes, suivent un programme d’éducation physique et d’initiation à la boxe, à raison  d’une heure  par séance.

Cela commence par des échauffements, un peu de culture physique pure, avant de passer à la pratique de la boxe à la façon aéroboxe .

Toute personne désireuse de faire un peu d’exercice est conviée à suivre ces séances. Une participation de 1 000 F, par personne et par mois, est demandée. Un médecin nutritionniste, Charles Tetaria, suit l’évolution physique des participants.

En prévision : des “compétitions amicales” entre stagiaires de Moorea et ceux de la fédération de boxe anglaise de Pirae. Quant à la finalité, il s’agit bien sûr de perdre les kilos superflus.
Ce projet de lutte contre l’obésité est financé par la CPS et le contrat de ville, à raison de 45 % chacun, les 10 % restants provenant de la structure d’accueil, en l’occurrence l’association porteuse du projet.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

aéroboxe

3
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete