Habillage fond de site

Moorea – Partage et plaisance autour des voiliers

mardi 25 juin 2019

Comme chaque année, les plaisanciers participent à une course de va’a, à réaliser dans la bonne humeur avec l’association Te Firinape de Paopao. Photo : Keannot Rey/LDT

Comme chaque année, les plaisanciers participent à une course de va’a, à réaliser dans la bonne humeur avec l’association Te Firinape de Paopao. (Photo : Keannot Rey/LDT)


La douzième édition de la “Tahiti-Moorea Sailing Rendez-vous”, un rallye à voile annuel organisé par Archipelagoes, a une nouvelle fois été un beau succès. La participation cette année était de 26 bateaux, pour une traversée à la voile d’environ trois heures. À terre, en partenariat avec Aimeo Lodge, de belles animations étaient programmées pour la centaine de “yachties” originaires de Norvège, Belgique, Amérique, Australie, Italie, Nouvelle-Zélande.

Cette année, le cocktail d’accueil a eu lieu vendredi dernier sur le site de Tahiti Tourisme près du quai des paquebots. Le départ du rallye a eu lieu vers 10 heures samedi matin pour une traversée du chenal un peu chaotique, avec un début sans vent et une seconde partie de la course poussée par un puissant vent de sud-est.

Les meilleurs ont effectué la traversée Papeete-baie de Paopao d’environ trois heures. La base des croisiéristes était, comme c’est le cas depuis sept ans, au Aimeo Loge (ex Bali Hai Club), qui avait organisé une soirée festive avec veau à la broche, un spectacle avec les excellents Moorea Swing Boys et la journée polynésienne de dimanche aux nombreux ateliers, tels que du va’a, de l’artisanat et du tuaro maohi.

Ce grand rendez-vous des croisiéristes à voile est l’occasion pour Stéphanie Betz, organisatrice de l’événement (y compris de la TPR des îles Sous-le-Vent) de rappeler à tous ces usagers du lagon, les quelques règles de bon comportement à suivre conformément au PGEM (plan de gestion de l’espace maritime).

À commencer par les déchets des visiteurs : “Depuis deux ans, Archipelagoes finance auprès de la mairie des poubelles vertes et grises ainsi que ses collectes à l’année, de façon à ce qu’il y ait au moins un endroit où les plaisanciers peuvent déposer leurs propres déchets (Aimeo Lodge). À terme nous envisageons d’en placer d’autres dans d’autres secteurs de mouillage de l’île..”, souligne Stéphanie Betz qui confirme qu’elle est en relation avec le comité du PGEM pour savoir où aller. “Nous expliquons aux plaisanciers les zones de mouillage à respecter, nous avons un lagon à partager avec d’autres acteurs, chacun doit garder sa place si l’on veut continuer à cohabiter dans de bonne conditions, pour que nous ayons moins de conflit d’usage avec les riverains et autres usagers du lagon.”

 

Implication dans la culture

 

Autre aspect important pour ce rendez-vous des voiliers, leur implication dans la culture du fenua. C’est la raison de la tenue de la journée polynésienne de dimanche. Avec l’association sportive et culturelle Faaroa, présidée par Jordan Temairia, plusieurs animations ont été proposées telles que la course de porteurs de fruit, un débourrage et râpage du coco, un lever de pierre, etc.

De son côté, l’association Te Firinape de Paopao s’est chargée de l’organisation d’une série de course de pirogues des plaisanciers avec un briefing sur la plage pour rapidement apprendre à tenir sa rame et à savoir tourner.

Chaque équipe était composée de quatre plaisanciers et de deux membres de l’association, le tout réparti sur cinq V6 pour un parcours de 500 mètres à réaliser avec rigueur et quelques inévitables chavirements.

Le tout sous les applaudissements du public. Rappelons que la promotion de la Tahiti Moorea Sailing RDV se fait sous l’impulsion de Tahiti Tourisme, les acteurs du secteur réalisant des opérations de communication et de promotion en local et à l’international sur les attraits nautiques de notre destination et la dynamique du secteur.

“Cet événement constitue un des outils clés de ces actions menées en synergiepar Tahiti Tourisme, la mairie de Papeete, la commune de Moorea-Maiao, le Port autonome de Papeete, Air Tahiti Nui et leurs partenaires du secteur nautique”, confirme Stéphanie Betz. Par ailleurs, un partenariat fort est établi avec “Latitude 38 magazine” qui annonce puis couvre largement l’événement sur son site web et dans son magazine.

À Panama, en mars, un séminaire est organisé par Archipelagoes pour vanter la Polynésie et inviter les plaisanciers à la Tahiti Moorea Sailing RDV. À cela s’ajoute une large promotion sur le site de Tahiti Tourisme, du Port autonome de Papeete, de Tahiti Crew…, à l’arrivée des voiliers aux îles Marquises et dans les marinas gérées par le Port autonome de Papeete.

 

Korresmoorea

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete