Habillage fond de site

Moorea – Les pêcheurs souhaitent réduire la taille des mailles de certains filets

mercredi 20 septembre 2017

pêcheur filet de pêche

La taille réglementaire des filets est actuellement de 40 mm. Les pêcheurs souhaitent la modifier en rapport avec les tailles réglementaires des poissons qu’ils ont arrêtés lors des précédentes réunions. (© Jeannot Rey/LDT)


Sous l’impulsion de l’association Teavaro rava’ai, les pêcheurs de Moorea étaient invités à parler de la taille des mailles des filets. Il s’agit ici de la quatrième réunion. Lors des précédentes, il avait été question de taille de poissons commercialisables. Une démarche très appréciée des pêcheurs de l’île mais aussi des instances du Pays qui voient là des bases intéressantes pour légiférer une bonne fois pour toutes sur la pêche lagonaire en Polynésie française.

Une cinquantaine de pêcheurs de l’île a assisté à cette nouvelle réunion sur les pratiques de la pêche lagonaire proposée par Rahiti Buchin, vice président de la Fédération polynésienne de pêche sous-marine et membre actif de l’association Teavaro rava’ai.

Durant les précédentes rencontres, toutes organisées à la mairie de Teavaro, les pêcheurs, qui sont les premiers à dénoncer la pratique de certains qui vendent sur leur “tui”, des poissons trop petits, se sont donc mis d’accord sur des tailles à respecter.

Une série de poissons les plus commercialisables, a été présentée aux pêcheurs qui ont, d’un commun accord, décidé des tailles à définir pour pouvoir être vendus au public. Des ateliers qui se sont révélés extrêmement positifs pour l’avancée de ce projet de réglementation si l’on considère l’intérêt des différents référents des associations de pêche de l’île qui participaient aux réunions.

Les associations de pêche de l’île par communes associées étaient pratiquement toutes représentées et ce fut le cas une nouvelle fois pour débattre d’un autre point important pour la pêche lagonaire : la taille des mailles des filets, et en particulier ceux utilisé pour les poissons les plus représentatifs, perroquets paati, les chirurgiens maïto et nasons ume, les rougets i’ihi, apa’i, les carangues pa’aihere, les surmulets vete, les becs de cane, les picots, les lutjans, les mulets, hormis les ature et auma dont les tailles des mailles des filets sont particulières.

Selon la loi du Pays, la maille des filets est de 40 mm en Polynésie française. Les pêcheurs de Moorea demandent que cette maille soit réduite à 35 mm pour la pêche des pahoro (poissons perroquets).

Au-delà, les poissons de taille réglementaire ne s’accrochent pas dans les mailles du filet et ne sont donc pas récupérés par le pêcheur.

La demande a été entendue mais elle est toujours en discussion car le ministère souhaite obtenir des garanties des pêcheurs concernant cette pêche, avant de changer la loi, par exemple sur le lieu de pêche, les heures de mise en place des filets, etc.)

Le Pays a, une nouvelle fois, fait savoir aux pêcheurs de Moorea que leur engagement qui tend vers une pêche plus réglementaire était particulièrement intéressant et que les instances du Pays restaient très attentives aux décisions prises à l’échelle de Moorea.

Mais pour le Pays, la réglementation, si elle doit être revue et corrigée, concernera l’ensemble de l’espace lagonaire polynésien, et non pas seulement celui de Moorea. D’où l’importance des débats et des décisions de chacun des partis, associatif, communal et territorial.

De notre correspondant Jeannot Rey

 

attraper le poisson cyril vignol

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, quelle troupe remportera le Heiva i Tahiti cette année en Hura Tau :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete