Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Moorea – Une pétition contre la suppression possible de la zone de mouillage à Tahiamanu

mardi 5 septembre 2017

plage tahiamanu

Ce succès de cette zone de mouillage sécurisée et très attractive de par la beauté du site, est remarquable plus particulièrement lors des périodes de vacances scolaires où de nombreux plaisanciers quittent leur marina de Tahiti pour une petite expédition à Moorea. Ce sont alors plusieurs dizaines de voiliers qui se retrouvent sur cette zone dite Tahiamanu (ou Mareto). (© Jeannot Rey/LDT)


Depuis quelques jours, une pétition émanant des usagers de la zone de mouillage de Tahiamanu (Opunohu) circule sur le net. Cette pétition dénonce le projet d’interdire le mouillage des bateaux de plaisance dès l’application de la nouvelle mouture du Plan de gestion de l’espace maritime du lagon de Moorea (PGEM). Un mouillage particulièrement convoité par ces plaisanciers du fait de l’eau limpide, de peu de fond, et d’un courant qui balaye régulièrement le site vers la passe.

Pour les plaisanciers, il ne fait aucun doute que Tahiamanu offre d’une part, l’avantage d’être une zone de mouillage qui ne se situe pas en face de résidences privées mais d’une plage publique déjà bien aménagée où devrait être implantée une zone d’activité.

La zone est facile d’accès et pourrait offrir toutes les facilités telles que l’apport en eau ou le ramassage des déchets ménagers, que seraient en droit d’attendre ces visiteurs.

Ceci fut d’ailleurs à un moment donné, proposé par les élus dans le cadre de l’aménagement du site. Mais les plaisanciers évoquent surtout l’aspect sécurisé loin d’être négligeable, à savoir qu’en cas de fort vent, les eaux peu profondes sur fond de sable sont beaucoup plus favorables à la bonne tenue d’un mouillage, et le site en question offre cette possibilité de pouvoir quitter rapidement les lieux en cas de sérieux coup de vent du nord (Toerau) à l’inverse du fond de la baie qui est l’alternative qui pourrait être proposée par le “PGEM nouveau” et qui se révélerait être “un piège à rats” par très mauvais temps, sans possibilité d’en repartir.

Cette solution pourtant “envisageable” par les responsables de la révision du PGEM de Moorea ne satisfait donc pas les plaisanciers qui font part aussi de la profondeur de la baie (20 à 35 m selon le cas).

Cette nouvelle configuration d’aménagement du plan d’eau de Papetoai avait été présentée aux élus membres du Clem en août dernier, avec cette proposition de la commune de remplacer Tahiamanu par un site qui était la zone de pêche au grand filet des pêcheurs de ature, une activité aujourd’hui pratiquement disparue du calendrier des pêcheurs.

Les plaisanciers espèrent rencontrer une nouvelle fois les responsables du plan de révision du PGEM afin de faire entendre leur voix, “retirer de nos possibilités de mouillage, ce site, le plus important de Moorea, viendrait à dire que Moorea ne souhaite plus recevoir dans ses eaux les plaisanciers qui se retrouveront sur des petits ports éparpillés tout autour de l’île et pas particulièrement étudiés pour la sécurité de ces touristes qui ont choisi la mer et le bateau pour visiter nos îles.”

De notre correspondant Jeannot Rey

 

1MOO 2 tahiamanu extrait pétition tahiamanu

91
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete