Habillage fond de site

MOOREA – Le PGEM api validé par la Commission de l’aménagement du Pays

vendredi 1 décembre 2017

PGEM Moorea

La Clem, comité local de l’espace maritime, a validé fin septembre à l’unanimité, les zonages et la réglementation du PGEM révisé. (© Jeannot Rey/LDT)


Après un peu plus d’un an de travaux en commission, la nouvelle version du PGEM a été validée le 30 septembre par la Commission locale de l’espace maritime (Clem). Le document, après complète finalisation, a été transmis à la direction du CTA (Commission locale d’aménagement du Pays) lors d’une rencontre avec les différents partenaires du Pays et de la Commune. Validé dans sa globalité, il sera présenté à la population de Moorea lors d’une enquête publique qui interviendra… après les prochaines élections territoriales prévues en mai 2018.

Il faudra donc attendre …le second semestre 2018 pour que ce document qui a engagé l’ensemble des partenaires du Pays et de la Commune, prestataires et monde associatif compris depuis juin 2016, puisse être consulté par la population dans son ensemble et qu’elle puisse apporter si besoin est, son avis sur cette réglementation.

Une attente pas bien comprise des acteurs à l’origine de cette nouvelle mouture obtenue après quinze mois d’échange, de discussions, de partage, mais aussi de concessions. Avant d’arriver à un consensus, de nombreuses réunions ont été programmées de jour ou en soirée, dans chacune des communes associées, pour mettre tout le monde d’accord sur un projet de gestion du lagon de Moorea.

La première réglementation avait été instaurée en 2004 après plus de dix ans de rencontre, c’était alors l’apparition des premières aires marines protégées, des premiers zonages et surtout, le début d’une gestion d’un espace maritime afin de mieux encadrer le développement d’activités lagonaires.

Ce premier document, toujours valide, on le sait, n’avait jamais fait l’unanimité. Il y a un peu plus d’un an, la commune de Moorea-Maiao avait donc décidé de lancer une procédure de révision de cette réglementation pour qu’elle réponde mieux aux exigences d’un développement d’activité qui ne cesse de faire pression, et surtout d’apporter une plus grande cohésion entre les différents acteurs du lagon : pêcheurs, activités, croisiéristes, etc.

Après l’acceptation des différents projets de zonages en juillet 2017, les membres de la Clem se sont mis d’accord le 29 septembre sur la réglementation qui gérera l’intérieur de chaque zone.

C’est cette réglementation qui a été portée à la connaissance du Comité local de l’aménagement du Pays, présidé par le ministre du Logement Jean-Christophe Bouissou, lequel n’a distribué que des éloges sur ce qui vient d’être produit à Moorea en matière de réglementation lagonaire.

Le ministre soulignait dans sa conclusion, la valeur d’exemple que représente le PGEM de Moorea : “Il faudrait à présent que d’autres communes de Tahiti et des archipels, puissent également entamer ce travail de mise en œuvre des Plans de gestion de l’espace maritime.”

Mais, c’est malgré tout l’attente jusqu’après les prochaines élections des représentants de l’Assemblée de Polynésie pour mener la suite du programme.

Alors que la Clem espérait une enquête publique dans la foulée pour une validation du conseil des ministres en mars 2018, le temps que toute la machine se remette en place, que les nouveaux ministres reprennent leurs repères, et examinent les dossiers en attente, on peut espérer un retour du nouveau PGEM “aux affaires” d’ici fin 2018… En attendant, c’est l’ancienne réglementation qui reste en vigueur.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

2MOO 2 pgem

La carte de zonages du plan général d’aménagement du PGEM.

pgem moorea

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French Bee, compagnie aérienne low cost, enchaîne les retards, annulations ou “problèmes techniques”. Pour vous :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete