Moorea – Plus de 600 moteurs réunis pour un tour

    lundi 4 janvier 2016

    Le désormais traditionnel Faati Moorea a rassemblé samedi dernier environ 350 deux-roues et 250 voitures. Pour la première fois, cette animation a obtenu un financement du contrat de ville par le biais d’un appel à projet sur la citoyenneté. Une vingtaine de gendarmes et de muto’i communaux ont ouvert le convoi qui a parcouru l’île en deux temps.

    Le rendez-vous était pris à 10 heures au quai de Papetoai pour le départ du convoi. Comme atten­du par les organisateurs, la population s’était déplacée en masse pour participer au Faati Moorea, que ce soit en deux-roues ou en voitures, avec, pour mot d’ordre, personne dans les bennes des 4×4, pas d’alcool au volant et uniquement des deux-roues homologués sur la voie publique.
    Le circuit de 67 km s’est fait d’est en ouest, en passant par Paopao, Teavaro, Afareaitu, Haapiti et Papetoai. Quelques arrêts étaient prévus, terre-plein de Paopao centre, station d’essence pour faire le plein en carburant, et terre-plein communal de Teavaro face au supermarché de la place, où une halte de deux heures était programmée. L’occasion pour les participants de se rafraîchir, d’écouter de la musique, de danser, bref de souffler un peu avant d’entreprendre la seconde partie du tronçon.
    Cette halte était aussi le site où quelques animations étaient proposées aux participants : démonstration, exercice de vitesse et passages de scooters et motos sur une roue. Des questionnaires étaient proposés sur la sécurité routière et les règles de bonne conduite avec des lots à gagner tels que des casques homologués et des cours de conduite offerts par une auto-école. Entre-temps, d’autres petites haltes étaient organisées, à Teavaro pour un petit contrôle de gendarmes ainsi qu’à Maatea. “Nous avions prévu plusieurs contrôles pour, d’une part, vérifier les véhicules qui roulaient sur la voie publique, et surtout pour faire des tests d’alcoolémie”, précisait Christian Pellier-Cuit, commandant adjoint de la brigade de Moorea.

    Une opération soutenue

    Vers 14 heures, le convoi a pris la route pour la seconde partie du tour de l’île, Vaiare-Taahiamanu, en passant par Afareaitu, Haapiti et Papetoai pour un final à Taahiamanu. Pour les organisateurs, l’événement était une belle réussite tant au niveau du taux de participation qu’au niveau des comportements des conducteurs.
    La commune a officialisé le parcours en publiant un arrêté qui autorise l’événement. L’opération a reçu le soutien du contrat de ville, représentée sur place par la présidente du syndicat mixte Tenuhiarii Faua, qui a financé tous les lots remis à l’issue des questionnaires. Soit 300 éthylotests, dix casques homologués, 500 t-shirts et 50 chasubles pour un montant de 675 340 F.
    Hugo Tavaitai a rappelé le souhait du maire de voir se constituer une association qui regrouperait tous les amateurs de deux-roues et des activités rattachées, telles que les compétitions de cross. “La volonté du maire est de mettre en place des projets pour la jeunesse de Moorea, il est favorable pour mettre à disposition des jeunes un terrain pour que vous puissiez faire du motocross.”
    Le faa’ati du Nouvel an trouverait aussi une structure officielle qui lui permettrait d’obtenir le concours des autorités locales et de l’État pour encadrer la tenue du convoi et faire de cette manifestation, un rassemblement qui rentrera dans le calendrier des grands événements de Moorea.

    De notre correspondant Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete