Moorea – Plusieurs projets pour la vallée de Opunohu

    vendredi 29 mai 2015

    Le comité de pilotage du projet Integre (Initiative des territoires du Pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement) et la commission européenne se sont rendus à Moorea pour en savoir plus sur les dispositifs en cours d’élaboration sur le site de Opunohu. Le groupe s’est intéressé à l’historique de la vallée de Opunohu et a pris connaissance des engagements en matière de ferme pilote en agriculture biologique et de procédé de compostage. Il sera, entre autres, question pour la magnifique vallée, d’un sentier ethnobotanique et d’un futur parcours de santé.

    Le projet Integre (Initiative des territoires du Pacifique sud pour la gestion régionale de l’environnement) en Polynésie française ce sont trois sites choisis par le Pays : Raiatea-Taha’a et son lagon, la Presqu’île de Tahiti (Taiarapu) et la baie et vallée de Opunohu à Moorea. Dans ces trois sites, le projet Integre a pour but d’appuyer des actions de protection et de valorisation de l’environnement, de contribuer à la réduction des pollutions et de développer des démarches participatives de planification des espaces partagés.
    Pour Moorea, le projet concerne concrètement parlant, Opunohu, sa vallée et son littoral. Après une présentation de la vallée in situ, et plus précisément au belvédère) le groupe du comité de pilotage et de la CPS s’est rendu au lycée agricole de Opunohu où les programme d’agriculture biologique ont été présentés, en particulier sur l’ananas ainsi qu’un procédé de compostage, avec visite des espaces expérimentaux. Le groupe s’est ensuite rendu à la ferme pilote en agriculture biologique ; trois producteurs sont concernés sur des parcelles de 3,5 ha.

    Sentiers ethnobotaniques

    Lors de la présentation des projets en cours d’élaboration, Philippe Couraud a évoqué quelques lignes conductrices, telles que la lutte contre l’érosion provoquée entre autre par les terrassements agricoles, la limitation de l’utilisation des insecticides par le développement de l’agriculture biologique, l’aménagement de sentiers ethnobotaniques, qui se traduiront par la poursuite des programmes de restauration des sites archéologique et par une signalétique sur les différentes espèces que l’on trouve dans la zone. L’aménagement d’un centre culturel qui sera animé par la population de Papetoai, a aussi été évoqué. Aujourd’hui, souligne Caroline Vieux, la coordinatrice du projet pour la Polynésie française, les choses avancent bien avec des différences d’un territoire à un autre. “Pour la Polynésie, nous avons bouclé nos plans d’action. Maintenant on en est à la mise en œuvre. Nous avons toujours souhaité de mettre en œuvre nos projets de façon participative, ce qui a pris du temps. Mais aujourd’hui, nous avons un projet bien ancré dans les besoins des acteurs locaux.”
    Pour Moorea, 60 millions de Fcfp de budget seront nécessaires pour le projet Integre. Ce matin à Tahiti, le comité de pilotage présentera son bilan d’une année écoulée, détaillera les perspectives et établira son rapport annuel.

    De notre correspondant Jeannot Rey

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete