Moorea – Potabilisation d’ici juillet 2017 : 1 600 compteurs à poser

    lundi 17 octobre 2016

    compteur d'eau moorea

    D’importants travaux ont été lancés depuis plusieurs mois sur différents secteurs de l’île de Moorea pour arriver à un but, d’ici, juillet prochain, faire en sorte que les trois-quarts de l’île soient desservis en eau potable. (© Jeannot Rey/LDT)

     

    Depuis juillet, la Polynésienne des eaux travaille sur la potabilisation de l’eau de consommation sur l’ensemble du territoire de Moorea. Objectif du fermier, faire en sorte que, d’ici la mi-2017, les trois-quarts de l’île soient enfin desservis en eau potable au robinet. Avant d’y arriver, d’importants travaux ont été lancés. Ils se traduiront par la pose de 1 600 compteurs supplémentaires et une facturation au volume des consommateurs concernés.

     

    Après les secteurs A (Teavaro-Maharepa) et D (Papetoai-Nuuroa), les deux zones potables actuelles de l’île, la Polynésienne des eaux a lancé son programme de potabilisation de l’eau du secteur C (Papetoai-Opunohu- baie de Paopao ouest) et du secteur E (Afareaitu, Haumi et une petite partie de Maatea) pour une eau rendue potable d’ici juillet prochain. Pour ce faire, d’importants travaux viennent de débuter ; cela inclut la vérification des réseaux et des branchements pour aboutir à la préparation de la pose des compteurs.

    Cette phase des travaux démarre cette semaine par le village de Papetoai jusqu’à l’entrée ouest de la baie de Paopao, en passant par Opunohu où la commune vient de voter la ligne budgétaire qui permettra le renouvellement du réseau. Puis, ce sera le réseau secteur E, de la station Mobil de Vaiare jusqu’à l’école de Maatea, en passant par Afareaitu qui sera pris en compte. Soit un total de 1 600 compteurs qui vont être branchés sur ces deux zones.

    Depuis juillet, les recensements techniques et clientèles ont été opérés, ce qui a permis le repérage des branchements et du réseau domestique concerné, et la pose des boîtiers avec vanne et nipples (bout de tuyau en lieu et place du compteur), en attendant que celui-ci soit définitivement posé à partir d’avril prochain.

     

    Une usine de traitement en commande

     

    La potabilisation du secteur C (Papetoai-Paopao) et du secteur E (Vaiare-Afareaitu-Maatea) va se faire par traitement d’eau de surface en rivière. La commande de la première usine de traitement, dont l’installation est prévue à Papetoai, a été lancée. Son installation est prévue pour juin prochain. Il s’agit d’une usine Unité Compact Degremont à traitement biologique ; sa mise en production est attendue pour juillet prochain.

    Une seconde usine identique est prévue pour le secteur E, sa commande est légèrement décalée, le temps pour la commune de finaliser la maîtrise du foncier prévu à Atiha, qui permettra son installation. Dans les deux cas, une facturation fictive sera proposée pour une période de six mois, laissant la population s’habituer à la facture dite volumétrique (compteur). Avec ces deux zones (C et E) de même que la zone B (Maharepa-Paopao), potables d’ici juillet 2017, la zone de Nuuroa (secteur D) et le secteur A (Teavaro-Maharepa) déjà potables, les trois-quarts du réseau d’eau de l’île seront potables.

    Restera alors le secteur F (Atiha jusqu’à Nuuora) anciennement géré en régie ; cette zone, très défavorisée du fait d’un faible potentiel de ressource en activité, devrait être desservie en eau potable entre 2018 à 2020. L’apport de nouvelles ressources souterraines, en cours de recherche par la commune, déterminera l’avancée de ce dernier programme du service de l’eau potable.

     

    De notre correspondant Jeannot Rey

     

    Plus d’informations dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete