Habillage fond de site

Moorea – Record de participation au marathon

lundi 27 mars 2017

tutea degage

Tutea Degage, le vainqueur du marathon, très applaudi à l’arrivée. (Photo : Philippe Vinckier/LDT)


400 athlètes dont une quarantaine d’étrangers, marathon et semi confondus, ont été recensés, samedi, lors de la 29e édition du Tahiti Moorea Marathon. Tutea Degage se succède à lui-même en remportant le marathon de Moorea en 2 h 45’ 18’’. Le podium est complété par Jean-Marc Carcy (2 h 49’ 52’’) et Cédric Tourneur (2 h 57’ 22’’). Le podium du semi-marathon est composé de Samuel Aragaw (1 h 17’ 03’’), Georges Richmond (1 h 17’ 28’’) et Teriitaumihau Ahiti (1 h 26’ 37’’).

Comme chaque année, le Tahiti Moorea Marathon a été inauguré vendredi par sa traditionnelle “Pasta Party” servant à l’accueil des athlètes. La semaine précédente, les enfants donnaient le coup d’envoi de cette 29e édition avec le “Maternathon”. Organisé pour la deuxième année consécutive par Moorea Event, en partenariat avec la commune de Moorea-Maiao, cette nouvelle édition est un succès au niveau du marathon et du semi puisque les deux courses ont rassemblé 400 athlètes contre 247 l’an passé.

Par contre, pour l’Aremiti Color Run une légère baisse a été constatée (318 coureurs contre 363 l’an passé). Un bilan plus que positif néanmoins puisque cette année, le marathon et le semi ont pris une dimension internationale avec une quarantaine de coureurs étrangers venant d’Europe, du bassin pacifique et du continent américain.

 

Le marathon

 

Tutea Degage a remporté le marathon pour la deuxième année consécutive en améliorant sensiblement son chrono (2 h 45’ 18’’ contre 2 h 45’ 32’’ en 2016).

Dès le départ, le sociétaire de Tefana part très fort et ne laisse aucune chance à ses concurrents directs. Il prend plus d’une minute d’avance au dixième kilomètre et l’augmente au demi-tour (21,1 km) à quatre minutes. Un écart qu’il conserve jusqu’au bout. Jean-Marc Carcy  termine en 2 h 49’ 52’’. Le coureur de Tamarii Punaruu a fait sa course seul avec trois minutes d’avance au kilomètre 21,1 et plus de sept minutes à l’arrivée. Derrière, Cédric Tourneur complète le podium en 2 h 57’ 22’’.

Du côté des femmes, Valérie Connan  termine en 4 h 00’ 20’’. Cécile Blanchard (4 h 09’ 27’’) et Monique Berrivin (4 h 19’ 07’’) complètent le podium.

 

Le semi-marathon

 

Grosse bagarre cette année encore entre les deux athlètes de Tamarii Punaruu, Samuel Aragaw et Georges Richmond.  La course s’est réglée dans le dernier kilomètre.

Dans la première partie de la course, Georges reste en tête jusqu’au demi-tour où Samuel en profite pour passer devant. Georges résiste mais, dans le dernier kilomètre, Samuel augmente le rythme et prend l’avantage. Un magnifique combat entre les deux hommes qui n’ont rien lâché.

Samuel Aragaw s’impose en 1 h 17’ 03’’, Georges Richmond est deuxième en 1 h 17’ 28’’, Teriitaumihau Ahiti (Socredo) est troisième en 1 h 26’ 37’’.

Chez les féminines, Élodie Menou boucle le semi en 1 h 31’ 38’’ devant Xenia Jost (1 h 33’ 16’’) qui réédite sa deuxième place. Karine Voiturin, en difficulté, complète le podium en 1 h 34’ 19’’. Une contre performance pour cette dernière qui avait gagné l’an dernier.

À noter qu’au départ du semi, ils étaient 305 contre 197 en 2016. Dans la Aremiti Color Run, Winsy (13’ 47’’) et Teva (13’ 53’’) Tama et Hoani Marescot (14’ 48’’) forment le podium.

La “Kids Run”, réservée aux enfants, a clôturé la journée.

 

De notre correspondant Philippe Vinckier

 

marathon

 

 

4
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Faut-il le retour d'une maternité à Taravao ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete