Habillage fond de site

Moorea – Sécurité à l’extérieur du collège : forces de l’ordre, enseignants et parents font front

mercredi 18 octobre 2017

Collège transport scolaire

Afin d’éviter tout “débordement” les élèves sont conduits jusqu’à la porte du bus par un membre du personnel de l’établissement, comme ce fut le cas lundi pour la sortie de 15h45. (© Jeannot Rey/LDT)


Force de l’ordre de l’État et de la commune étaient en réunion lundi matin, avec la direction du collège de Paopao. Une rencontre qui se voulait avant tout une séance de travail et de prévention. L’ambiance à nouveau tendue sur le parking de l’établissement est la cause de cette réflexion.

Les bagarres dans les établissements scolaires, collèges et lycées ne sont pas une spécificité polynésienne. Il en éclate un peu partout, au sein des établissements mais aussi à leurs abords.

Le collège de Paopao, n’échappe pas à la règle. Luc Bolz, principal d’établissement souligne que l’année dernière les tensions entre élèves se sont bien apaisées “et plus particulièrement ces bagarres qui étaient devenues quasi quotidiennes aux abords de l’établissement, en fin de cours lorsque les élèves se rendent du collège à leur bus garé sur un parking tout proche du collège.”

Le principal précise que la plupart du temps “ces bagarres font suite à des provocations de jeunes qui ne sont plus au collège et qui attendent les élèves à la sortie pour régler leurs comptes, qui sont très souvent liés à des rancunes de quartier.”

Ainsi durant l’année 2016-2017, ces bagarres avaient pratiquement disparu, de même que les tensions qu’elles provoquaient à l’intérieur de l’établissement avec des élèves anxieux, qui savaient ce qui les attendait à l’extérieur.

Tout allait bien depuis la rentrée donc, jusqu’à la semaine dernière où une nouvelle altercation est intervenue entre élèves qui s’en sont pris aussi, par des coups au visage, à une responsable de l’établissement qui accompagnait les élèves aux bus. Une plainte a été déposée à la gendarmerie.

Pour éviter que cette bagarre ne fasse boule de neige, la direction de l’établissement, par son principal Luc Bolz, a décidé de prendre le taureau par les cornes en mettant en place, une stratégie dissuasive pour couper court à toute tentative de récidive.

D’où cette réunion de travail avec la direction de l’établissement représentée par le principal et ses proches dont la conseillère principale d’éducation. La gendarmerie était représentée par son commandant de brigade Philippe Cholet, deux mutoi dont Ronui Rota responsable adjoint de la brigade, ainsi que trois parents d’élèves.

 

Réagir avant que ça dérape

 

Après avoir fait un point sur la situation, il a été convenu, que l’accompagnement des élèves par un adulte responsable d’établissement était nécessaire, la gendarmerie compte envoyer ponctuellement du personnel sur place aux heures les plus sensibles, de même que les mutoi qui aménageront leurs horaires pour être présents aux sorties des collégiens en fonction de leur mission de police de la route aux sorties des écoles primaires.

Les parents d’élèves ont, de leur côté, proposé un autre circuit des bus que celui utilisé actuellement pour le ramassage des élèves ; cette proposition fera l’objet d’une réflexion sur sa faisabilité.

En attendant, tout le monde s’est mis d’accord sur un point, la sécurité des élèves, à l’intérieur et aux alentours des établissements est non négociable.

 

De notre correspondant Jeannot Rey

 

collège paopao

441
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete