Moorea – Tournée de prévention avec le directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé

    mardi 16 août 2016

    moorea

    Une cinquantaine de jeunes ont participé, samedi dernier, à une action d’information et de prévention sur les maladies sexuellement transmissibles et sur les conséquences de la malbouffe. (Photo : Jeannot Rey/LDT)


    Shin Young-soo enfourche son vélo contre l’obésité

     

    Organisée par la cellule de prévention de la circonscription médicale de Moorea-Maiao, la tournée d’information et de prévention contre les maladies sexuellement transmissibles et contre les pathologies liées à la malbouffe de samedi dernier a été enrichie par la présence de deux personnalités, Shin Young-soo, directeur régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour le Pacifique occidental, et Patrick Howell, ministre de la Santé polynésien.

    Shin Young-soo est arrivé sur le territoire samedi dernier , et quittera le pays demain, clôturant ainsi ses visites des 21 pays membres issus du Pacifique occidental.

    Ayant eu vent de la tenue de cette action de prévention au bénéfice de la jeunesse de l’île, Shin Young-soo a tenu à se rendre à Moorea pour, d’une part, constater les actions de prévention et d’information régulièrement organisées par cette petite circonscription de la santé publique, mais aussi y participer en enfourchant, aux côtés du ministre Patrick Howell, un vélo pour parcourir les sept kilomètres qui séparent Papetoai, point de rendez-vous avec une cinquantaine de jeunes, de la plage Tahiamanu.

    Sur place, cette action s’est concrétisée par des interventions de jeunes et de membres de la cellule de prévention auprès d’autres jeunes, afin de faire passer un petit message sur les conduites à adopter en matière de sexualité, avec en prime une distribution de préservatifs.

    La prévention contre l’obésité, résultat de la malbouffe, était le second axe de cette journée. Elle s’est traduite par l’ouverture d’un stand de produits frais locaux proposés aux  personnalités et aux jeunes ayant participé à cette tournée d’information.

     

    Zika et chikungunya, points forts du fenua

     

    Nous avons ici le directeur régional de l’OMS zone Pacifique occidental, qui regroupe tous les pays de l’Asie et du Pacifique”, a expliqué Patrick Howell. “Le fait qu’il passe ici lui permet de voir comment on fonctionne chez nous, quels sont les points forts et les points faibles pour nous proposer, entre autre, des solutions là où nous sommes plus faibles.” 

    Des points forts, la Polynésie française en a, consécutifs aux épidémies de zika et de chikungunya.

    Nous avons établi une collaboration sur ce sujet avec l’OMS et l’institut Pasteur. Un technicien spécialisé dans ces problèmes épidémiologiques nous a été envoyé pour travailler avec nos équipes techniques afin d’extirper toutes les leçons que l’on peut aujourd’hui retenir de ces épidémies et en faire profiter l’OMS, afin de mieux anticiper ce qui se passera dans les autres pays qui pourraient être touchés par ces deux maladies. Ce sont des retours d’expériences qui pourront servir à l’ensemble des pays. Shin Young-soo est donc ici pour voir comment nous nous organisons sur le plan sanitaire à Tahiti et Moorea, mais aussi dans les îles éloignées.

    Après Moorea, où le directeur de l’OMS a passé sa première nuit en Polynésie française, un déplacement sur le terrain était prévu dimanche dernier et hier à Tubuai, avant une  réunion de synthèse prévue aujourd’hui.

    L’objectif, à terme, est de faire un point sur ce que la Polynésie estime avoir besoin dans le cadre d’un soutien lors d’une réunion de l’OMS qui se tiendra  à Manille, en octobre.

    De notre correspondant
    Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete