Moorea – Un anniversaire… comme à Rio

    mardi 18 novembre 2014

    Le “Carnaval citoyen” de Moorea, premier du genre, organisé samedi pour les dix ans du Plan de gestion de l’espace maritime (PGEM) a remporté un vif succès puisque ce sont près de 2 000 personnes qui ont fait le déplacement pour se rendre à Vaiare admirer le convoi de sept chars et le cortège dansant qui les accompagnait. Cette manifestation publique nocturne était en fait l’aboutissement de toute une journée d’animations organisées sur le thème “Je protège mon lagon”. La fête avait débuté aux alentours de 10 heures du matin, avec l’ouverture de différents stands et d’ateliers de sensibilisation à la protection de l’environnement et plus particulièrement, du lagon. Le lieu de rendez-vous était le terrain communal situé face à Toa Champion Moorea, et les associations présentes pour recevoir le public étaient : Te mana o te moana, l’association PGEM, Te mao tore tore ainsi que le Centre de recherche insulaire et observatoire de l’environnement (Criobe).
    Toute au long de la journée, des animations étaient proposées comme celle de Colorine et compagnie, sur le maquillage festif sur le thème du lagon, des toboggans à eau avec Baby Bounce, ou encore un stand photo de Oti’areva design pour des photos souvenirs…
    En cours d’après-midi, un jury était constitué pour évaluer le travail de création de différentes associations issues de toutes les communes associées et inscrites au concours du prix spécial PGEM. Une participation qui s’est traduite par des sketches divers, ayant toujours un lien avec la vie du lagon, ou sur la réglementation du PGEM et qui se sont avérées être, là aussi, riches en enseignements et en leçons de civisme.
     
    Un réel succès. Après la prestation de Natura Jam, un groupe rock en pleine ascension avec notamment sa chanteuse Karen, gagnante de la première édition de Tahitian Voice, la place était laissée à la présentation des candidats au titre de roi et de reine du carnaval. Les six communes associées de Moorea avec Maiao étaient bien représentées, chaque couple habillé suivant le thème que sa propre commune avait choisi pour son défilé. Il était 19h30 lorsque le premier char a fait son entrée, à savoir celui de la commune, placé en ouverture d’un festival de danse riche en couleur. Chacune des délégations (Teavaro, Afareaitu, Maiao, Papetoai, Paopao et Haapiti), avait pour tête de file, son char, particulièrement bien décoré suivant un thème propre, suivi d’une cinquantaine de jeunes défilant ou plutôt dansant sur une chorégraphie de leur cru, au son du jingle officiel spécialement créé pour ce carnaval. Là encore un jury avait pour tâche de noter les costumes et la chorégraphie de chacune des prestations.
    Moorea Events était l’association relais de la commune en charge du montage de cette opération, Présidée par Mataara Tuiho, elle a assuré la coordination de tout ce beau monde associatif regroupant plus de 400 jeunes “carnavaliers” pour la concrétisation du défilé, applaudi par plus de 2 000 personnes selon les organisateurs.
    Face à un tel succès, résultat d’une motivation sans faille, on parle déjà au sein de la commune de renouveler l’expérience, sans pour autant avoir à attendre les 20 ans du PGEM pour le matérialiser. La date reste à fixer…
     
    Jeannot Rey
     
    Lire l’intégralité du reportage dans la Dépêche du 18 novembre ou au feuilletage numérique. 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete