Moorea – Un gain de 17 millions de Fcfp à se répartir

    mercredi 23 décembre 2015

    La pêche aux trocas à Moorea, comme sur l’ensemble des îles concernées, s’est terminée comme prévu le 30 novembre. Toutes les communes associées étaient concernées par cette pêche pratiquée hors zones règlementées, hormis Maharepa qui a bénéficié d’une dérogation du fait de la configuration de son lagon. Cinquante et un groupes de pêcheurs étaient inscrits pour la pêche après une sélection faite par la commune représentée par deux conseillers, Damas Brothers (Afareaitu) et Jérôme Temauri (Papetoai) qui a mis en avant les familles les plus nécessiteuses dans chacune des communes associées de l’île. Précisons que Maiao était aussi concernée, cette année, par cette pêche aux trocas.
    Le quota prévu pour la commune associée de Moorea-Maiao était de 80 tonnes (70 pour Moorea et 10 pour Maiao). Les règles de pêche étaient les mêmes pour tout le monde, à savoir, des coquillages de taille se situant entre 8 et 11 cm. Le groupe qui a ramené le plus fort tonnage est celui de Anei de Paopao, avec 4 474 kg à lui seul. Le total récolté à Moorea est de 52,247 tonnes (dont 40 kg pour Maiao), ce qui représente un gain de 17 019 610 de francs à répartir sur l’ensemble des 51 groupes de pêcheurs. Jean-Pierre Sangue l’acheteur polynésien des trocas, qui était accompagné, lundi, par son fils Rodney, a déclaré sa satisfaction par rapport au tonnage récolté. « Le quota total de pêche pour nous était de 100 tonnes, la récolte totale avec Tahiti est de 65 tonnes dont 52 tonnes uniquement en provenance de Moorea. Je pense que ce sont les conditions météorologiques qui ont fait qu’à Tahiti la pêche aux trocas a été beaucoup plus difficile, avec des lagons très agités et la présence de forts courants. »
    Lundi, les conteneurs ont débarqué de Tahiti pour récupérer la cargaison, stockée près de la salle polyvalente de Afareaitu. Les sacs d’une cinquantaine de kilos répartissaient les coquillages suivant les trois catégories fixées par le service de la pêche à savoir les A,B ou C, suivant la taille et la qualité du coquillage. Étaient présents au moment du chargement, des agents du service de la Pêche venus « vérifier » la cargaison avant l’embarquement. 

    De notre correspondant Jeannot Rey

    Hiro 2015-12-23 14:23:00
    Le lagon a pris une claque ....
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete