Habillage fond de site

Moorea – La vallée de Opunohu victime de son taux de fréquentation

jeudi 9 mai 2019

Sur le poteau (à gauche), une partie de la signalétique a été arrachée. Il ne reste du panneau explicatif du parcours santé (à droite) que son support.

 Il ne reste du panneau explicatif du parcours santé que son support. (© Jeannot Rey/LDT)


 La direction de  l’agriculture de Moorea, représentée par Éliane Garganta, a constaté de nombreux actes d’incivisme sur la signalétique de Opunohu. Plusieurs panneaux installés pour le parcours santé ont été arrachés de leur support, d’autres détruits. Même constat pour l’association XTerra en charge de l’organisation de cette course à propos des panneaux directionnels installés à destination des athlètes.

Selon la direction de l’agriculture (ex-SDR), des actions d’incivisme dans la vallée de Opunohu, à Moorea, remonteraient au weekend dernier sans toutefois apporter une date précise. Plusieurs infractions à la règlementation ont été commises, les habituelles telles que les bouteilles vides, canettes et autres détritus, retrouvés comme c’est le cas chaque lundi matin sous le grand manguier situé à l’embranchement des circuits qui mènent d’une part à la route de contournement du Rotui (RT 23) et d’autre part vers le belvédère.

Un spot très prisé par les amateurs de musique “boum-boum” et par des groupes de jeunes venus passer la nuit du samedi au dimanche et qui laissent sur place, tous les contenants vidés de leur contenus liquides alcooliques. À ces dégradations d’un site fréquenté par les riverains de Opunohu et par les touristes se rendant au belvédère, s’ajoute, depuis peu, la destruction de panneaux d’information, parfois volumineux, installés par la cellule d’aménagement de la vallée de Opunohu destinés à développer la pratique d’activités physiques (parcours santé), ou de petits panneaux de signalisation à destination des visiteurs qui cherchent à mieux connaître cette magnifique vallée qui empruntent les sentiers de randonnée.

 

Plainte déposée

 

Selon Éliane Garganta, de la direction de l’agriculture à Moorea, “il s’agissait de panneaux installés par le biais du programme Intègre. Selon un premier constat, il manquerait trois de ces panneaux, deux sur le parcours santé et un du côté de la ferme biologique. Nous avons constaté ces dégradations hier (lundi) nous pensons que cela s’est passé durant le weekend dernier”.

Pour l’heure, la direction n’a pas d’idée précise quant aux dégradeurs mais pense que les infractions constatées n’ont pas obligatoirement un lien les uns avec les autres. On voit mal en effet des amateurs de boum-boum s’attaquer à de la signalétique située à l’intérieur des terres comme sur le parcours santé, en pleine nuit.

“Il y a beaucoup de passage à Opunohu et on déplore beaucoup de dégradations sur différents sites. Entre les mètres cubes de déchets à ramasser après les weekends en canettes ou bouteilles en verre vides, parfois cassées, s’ajoutent aujourd’hui ces destructions de signalétiques. On commence à arriver à bout de patience. Nous ne voulons pas interdire l’accès à ces sites mais au moins que l’on respecte les lieux. Que les visiteurs repartent avec les déchets qu’ils amènent avec eux. Et on ne dégrade pas ce qui a été fait !”

Une lettre de la direction de l’agriculture a été envoyée à la commune à l’intention de la police municipale ainsi qu’à la gendarmerie pour signaler ces faits. Une plainte a déjà été déposée concernant la dégradation du site dit “du manguier”, une autre devrait être déposée concernant la dégradation de biens publics.

 

Korresmoorea

 

éliane garganta domaine opunohu

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete