Moorea – Vote du budget primitif : 17 élus “pour”… 15 s’abstiennent

    lundi 30 mars 2015

    Le quorum était, cette fois-ci, atteint au conseil municipal en présence de trente conseillers sur les trente-deux élus, après le renvoi dû au refus de quinze conseillers de l’opposition de siéger, mardi dernier, pour examiner le budget primitif proposé par le maire Evans Haumani.
    Après des débats portant le plus souvent sur la forme que sur le fond, les élus de Moorea-Maiao ont approuvé par 17 voix pour et 15 abstentions, le budget primitif du budget principal de l’exercice 2015, arrêté en équilibre en recettes et en dépenses à la somme de 1 712 038 573 de Fcfp. La section de fonctionnement s’élève à 1 548 747 021 de Fcfp et les investissements) 163 291 552 de Fcfp.

    272 millions d’impôts et taxes

    En recette de fonctionnement, le chapitre des dotations et participations d’un montant d’un peu plus 1,1 milliard concentre la majorité des recettes (73,74 % du global). Il s’agit comme d’habitude, de dotations de l’État et du fonds intercommunal de péréquation (FIP). Le chapitre des impôts et taxes (17,59 % du global) dévoile un montant de 272 millions de Fcfp, il regroupe la taxe d’électricité collectée par l’EDT et reversée au budget de la commune, les impôts et les taxes dénommées “centimes additionnels” prélevés par le Pays et reversés à la commune. On retiendra aux dépenses de fonctionnement les charges de personnel et frais assimilés d’un montant de 915 millions de Fcfp ce qui représente 59,09 % du budget. Le chapitre des “autres charges de gestion courante” (337 millions de Fcfp) regroupe les cotisations au syndicat des communes (SPCPF) pour l’information et la formation des élus et au syndicat mixte ouvert et pour le traitement des déchets ménagers. Sont également enregistrées dans ce chapitre, les subventions d’équilibres aux budgets annexes des déchets, eau, assainissement et navire Tapuae Manu. (152 millions de Fcfp).
    En investissement, les recettes proviennent pour un peu plus de 102 millions de Fcfp, de la dotation non affectée du FIP et des dotations aux amortissements, pour 61 millions de Fcfp. En dépenses d’investissement, la rénovation des bâtiments (écoles, mairies, et services municipaux), le transport en commun, la réfection des routes secondaires, l’acquisition de véhicules et le foncier constituent les principaux programmes d’investissement du primitif pour un montant global de 163 millions  de Fcfp. 

    De notre correspondant Jeannot Rey

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete