Moto, scooters : gants obligatoires en métropole, pas en Polynésie

    jeudi 22 septembre 2016

    moto

    En Polynésie, seul le casque demeure obligatoire pour conducteurs de deux-roues. (Photo : Florent Collet)

     

    L’actualité récente regorge malheureusement d’accidents, souvent mortels, sur les routes polynésiennes. En métropole, ce sont les nouvelles règles appliquées aux motards  et à tous les conducteurs de deux-roues qui font la une de l’actualité.

     

    À partir du 20 novembre, que l’on soit au guidon d’une moto, d’un scooter ou de tout autre engin à trois ou quatre roues, sans arceau de sécurité et ceinture, il sera obligatoire de porter des gants, même si le thermomètre indique 40°C lors des journées de canicule.

    Sans cet équipement labellisé aux normes européennes, le conducteur et son passager qui n’en seraient pas munis, pourraient se voir verbalisés par les forces de l’ordre d’une amende équivalente à 8000 F. Posséder un gilet jaune à porter en cas d’urgence deviendra également obligatoire le mois prochain. Si le gilet jaune n’est pas obligatoire sauf dans les voitures, il est seulement préconisé pour les pilotes de deux-roues. Il en va de même pour les gants, dont le port est seulement fortement recommandé.

     

    Tee-shirt, short et savates

     

    Depuis le 1er avril 2014, les enfants de moins de douze ans doivent obligatoirement être couverts : manches longues, pantalon et chaussures fermées. “Les gendarmes verbalisent lorsque ce n’est pas le cas” assure le capitaine Faure, officier adjoint chargé de la sécurité routière pour la gendarmerie en Polynésie.

    Ce dernier intervient dans les écoles pour sensibiliser les jeunes et leur préconise notamment de porter des gants “et toute la tenue adéquate. Souvent quand on chute, goudron contre peau, ce n’est pas la peau qui va gagner. Pour éviter, la dermabrasion, il vaut mieux être couvert. Je comprends bien qu’ici les conditions climatiques ne sont pas idéales pour porter un blouson bien fermé. Mais à l’heure actuelle, il existe des blousons aérés qui font que, lorsque l’on roule, on n’a pas si chaud que ça. D’ailleurs, les motards de la gendarmerie portent désormais ce genre de blousons.

    À l’heure actuelle, les motards polynésiens peuvent donc rouler en tee-shirt, short et savates, au détriment de leur sécurité. Pour les enfants de moins de douze ans, en revanche, l’amende est de 4 150 F. Seul le port du casque aux normes européennes est obligatoire pour les adultes. En cas d’infraction, l’amende est de 16 100 F. 

     

    F.C.

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete