Habillage fond de site

Muay-Thaï : Eddy Bellais décroche un trophée

dimanche 19 novembre 2017

1- Enoha Tauraatua, Eddy Bellais et Teva Paulet ont participé à la grande soirée de la Knees of Fury 67.

Enoha Tauraatua, Eddy Bellais et Teva Paulet ont participé à la grande soirée de la Knees of Fury 67.

Dans la nuit de vendredi à samedi, Teva Paulet, Enoha Tauraatua et Eddy  Bellais sont montés sur le ring australien lors de la grande soirée de la Knees Of Fury 2017. Au terme des trois combats, Eddy Bellais est le seul à avoir réussi à prendre le dessus sur son adversaire.

C’est dans la capitale de l’Australie méridionale, à Adélaïde, que « Sheppster Promotion and the Official Kness of Fury », a organisé sa 67e soirée. 

Lors de ce grand rendez-vous qui a rassemblé les meilleurs combattants d’Australie et de Nouvelle-Zélande, Teva Paulet, Enoha Tauraatua et Eddy Bellais ont fièrement représenté le fenua. 

C’est devant un public venu en nombre que les Tahitiens ont affronté les champions locaux. Après plusieurs mois d’entraînement, c’était l’heure de vérité pour les aito. 

Les main events étant généralement programmés en fin de soirée, les organisateurs n’ont pas dérogé à la règle. Et dans le team Tahiti, c’est le jeune champion Eddy Bellais, qui a récemment participé aux jeux d’Asie, qui a ouvert le bal. 

Au terme de trois rounds de trois minutes, l’Australien Tom Wilkins du club Young Lions s’est incliné face au Tahitien. « Mon combat a été très serré, mon adversaire était très bon, avec quand même neuf KO à son actif. J’ai su mener les trois rounds et je suis très fière de ramener la coupe de vainqueur pour Tahiti. Je tiens aussi et surtout à féliciter mes frères pour leurs fights ».

 


« J’ai voulu arrêter pour qu’il ne me casse pas plus »

 


La suite du programme a été tout aussi spectaculaire avec le face-à face opposant Enoha Tauraatua au champion néo-zélandais, David Tuitupou. 

Ce combat dans la catégorie des +100 kg s’est terminé sur un abandon du Tahitien. « Je voulais vraiment essayer de gagner ce combat en trouvant le point faible de mon adversaire mais, vu sa grandeur et son poids, ça a été très difficile. Il a été très rapide et lors de son premier low, il m’a bien fait mal à la cuisse. J’ai continué à le frapper, mais il ne ressentait rien en pied », a raconté le poids lourd qui boxait pour un trophée. « J’ai ensuite utilisé mes points et, là, il s’est rattrapé et m’a bien blessé. J’ai voulu arrêter pour qu’il ne me casse pas plus. Je suis tout de même très content de moi, j’ai acquis une expérience de plus. »

Pour la seule ceinture qui était en jeu, le combattant Teva Paulet a affronté le tenant du titre de champion du Pacifique, Stephen Legierski

Malheureusement, après cinq rounds de deux minutes, le Tahitien s’est incliné aux points. « Je savais que ça allait être difficile et ma première stratégie été de l’attaquer en low kick. C’est ce que j’ai fait lors des deux premiers rounds. Sur le troisième round, j’ai décidé de le toucher avec mes poings parce qu’il bloquait bien mes low. Le combat était serré sur les quatre premiers rounds. Sur le dernier, on donne tout, je l’ai d’abord mis à terre sur un crochet droit puis, quand il s’est relevé, il m’a touché sur un front kick et a enchaîne les coups de poing « , a raconté le Tahitien sans aucun regret.

 

 

Vaitiare Pereyre-Gobrait

 

 

450
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Samedi se tient l’élection de Miss France. Selon-vous Miss Tahiti sera :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete