Habillage fond de site

Muay-thaï – Trois Tahitiens sur le ring pour une ceinture et deux titres

jeudi 16 novembre 2017

Teva Paulet, Eddy Bellais-Tuuhia, Enoha Tauraatua  vont participer à la grande soirée du 18 novembre organisée par Knees of Fury. (Photo : Knees of Fury)

Teva Paulet, Eddy Bellais-Tuuhia, Enoha Tauraatua vont participer à la grande soirée du 18 novembre organisée par Knees of Fury. (Photo : Knees of Fury)

Après avoir conquis l’univers du muay-thaï à Tahiti, Teva Paulet, Eddy Bellais-Tuuhia, Enoha Tauraatua sont partis à la conquête de l’Australie ! Après plusieurs mois de préparation, les trois aito se sont envolés vendredi dernier au pays des kangourous.

Là-bas, ils participeront, samedi 18 novembre, à l’une des grandes soirées organisées par “Sheppster Promotions and the Official Knees of Fury Thaiboxing”.

Lors de cette soirée qui va se dérouler dans la capitale de l’Australie-Méridionale, à Adélaïde plus précisément, les aito affronteront des champions locaux. ils essaieront de rapporter une ceinture et deux titres IKFB.

Le combattant pluridisciplinaire Teva Paulet va monter sur le ring en 76 kg. Il va également tenter de décrocher la ceinture de champion du Pacifique en détrônant le champion en titre Stephen Legerski.

Le jeune Eddy Bellais-Tuuhia va, lui, affronter Tom Wilkins du club Young Lions dans la catégorie des 70 kg.

Et, à deux jours de la grande rencontre, le moral est là. “Comme d’habitude, je me suis entraîné dur physiquement et mentalement quand j’étais à Tahiti. Depuis qu’on est arrivé en Australie, j’ai plus travaillé la technique et les détails. Je surveille aussi mon poids. J’ai vu quelques combats de mon adversaire et, sur le coup, ça m’a fait un peu peur car les vidéos de ses confrontations sur YouTube se terminent toutes par des K.-O.. Pour moi, le plus dur ça va ne pas être l’endurance, mais plutôt le choc des poings”.

Le dernier boxeur, mais pas des moindres, est Enoha Tauraatua qui va s’aligner dans la catégorie des +100 kg, il fera face au champion néo-zélandais David Tuitupou.

“Je suis en forme et super motivé. Encore plus depuis qu’on est arrivé. Mon adversaire est droitier comme moi. Il est très grand et mesure presque deux mètres. Je vais devoir faire le travail à distance et jouer technique”, a confié un Enoha conscient que le combat ne sera pas de tout repos.

En attendant le jour “J”, les trois aito affinent leur technique et sont impatient d’en découdre.

 

Vaitiare Pereyre-Gobrait

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete