Natation – Championnat de France minimes

    lundi 25 juillet 2016

    Guillaume Vermorel a réalisé une grosse performance en montant sur le podium national  du 200 mètres papillon. (Photo : DR)

    Guillaume Vermorel a réalisé une grosse performance en montant sur le podium national
    du 200 mètres papillon. (Photo : DR)


    Un podium pour Guillaume Vermorel

     

    La natation tahitienne s’est distinguée samedi à Amiens grâce à Guillaume Vermorel qui a décroché la médaille de bronze des Championnats de France minimes sur le 200 mètres papillon avec un chrono de 2’ 11’’ 89 en finale. Le nageur du CNP avait pulvérisé son record personnel en série avec un temps de 2’ 11’’ 23 qui marque la Meilleure Performance (MP) tahitienne des 15/16 ans.

    Finaliste B sur le 100 mètres papillon le jeudi, ce qui constituait déjà une belle performance, Guillaume Vermorel a fait encore beaucoup mieux samedi sur le 200 mètres papillon, son principal objectif des Championnats de France jeunes.

    Il avait d’abord pour ambition de se qualifier pour la finale A, ce qui fut fait avec aisance le matin en série, Guillaume signant le deuxième temps en 2’ 11’ 23’’, ce qui constituait sa performance de référence sur la distance.

    Il fit un peu moins bien (2’ 11’ 89) l’après-midi en finale, mais il a eu le mérite de décrocher la médaille de bronze à la bagarre pour devancer le quatrième, Anthony Bonel, de trois petits centièmes. Guillaume Vermorel va désormais être suivi de près par la Fédération française à l’instar de son frère ainé Nicolas qui vient de faire un déplacement en Turquie avec une équipe de France jeunes.

    Guillaume était de nouveau en lice dans le bassin d’Amiens, hier sur le 200 mètres 4 nages, mais sans doute un peu fatigué par ses prestations précédentes, et probablement en phase de décompression après son exploit de la veille, il n’a pris que la 49e place en série en 2’ 23’’ 13.

     

    Un bilan déjà très satisfaisant

     

    Pour le reste, samedi, et côté tahitien, notons la 11e place au 4 x 100 mètres de I Mua (Keoni Taerea, Tagikau Peni, Nohoarii Tauru et Hivaiki Aitamai) en 4’19’’ 43 et le record personnel de Leilani Guerry Wong Foo sur le 100 mètres papillon ; la jeune nageuse du CNP terminant 54e en série en 1’ 08’’ 50.

    Dans la même course, Mélissa Hamelain a fait 71e en 1’ 09’’ 25. Nohoarii Tauru a pour sa part terminé 44e en série au 200 mètres dos et en 2’ 23’’ 46. L’Olympique de Pirae envisageait hier une possible qualification de l’une de ses nageuses pour une finale A.

    Poerani Bertrand avait en effet un temps de référence qui pouvait lui permettre de se hisser parmi les huit meilleures nageuses nationales de sa catégorie d’âge sur 200 mètres brasse. Et Poerani nageait vite en série en battant le record de Polynésie de la distance en 2’ 43’’ 21. Mais ça ne suffisait pas pour rentrer en finale A, la sociétaire de l’OLP signant le 10è temps.

    Elle prenait finalement la 2è place de la finale B avec un chrono de 2’ 44’’ 28. Minime première année, Poerani pourra viser beaucoup plus haut l’année prochaine. À souligner aussi, hier, que Melissa Hamelain a battu son record personnel sur 200 m. NL en 2’ 21’’ 48, un temps qui la situait toutefois très loin de l’élite.

    Les Championnats de France minimes prendront fin aujourd’hui, mais le bilan est déjà très satisfaisant pour la natation tahitienne. 

     

    Patrice Bastian 

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete