Natation – Championnats de France d’aquathlon : le week-end dernier en métropole

mercredi 29 juillet 2015

Les Championnats de France 2015 d’aquathlon (natation puis course à pied enchaînées) se sont disputés, dimanche, près de Rodez dans l’Aveyron. Trois jeunes du fenua, Benjamin Zorgnotti, Emmy Lallement et Leilani Guerry Wong Foo, y ont participé, cette dernière terminant neuvième de sa catégorie d’âge.

La Fédération française de triathlon avait donné rendez-vous aux adeptes de l’aquathlon sur le plan d’eau du Val de Lenne, près de Rodez dans l’Aveyron. Près de 730 participants étaient ainsi répartis, dimanche dernier, sous un soleil radieux, dans les diverses catégories des seniors et vétérans, jusqu’aux plus jeunes, celle des benjamins. Trois de nos représentants étaient engagés, à savoir Benjamin Zorgnotti en seniors (20 ans et plus) qui représentait le club de La Rochelle, son club métropoli-tain, Emmy Lallement en mi-nimes (14-15 ans) et Leilani Guerry Wong Foo en benjamines (12-13 ans) qui, elles, concouraient sous les couleurs du fenua. Le médaillé d’argent en triathlon des derniers Jeux du Pacifique a été le premier sollicité avec deux kilomètres de natation (parcours constitué d’un triangle à faire 2 fois) puis quatre boucles de 2,5 km à pied à faire autour du lac pour un total de dix kilomètres. Cela n’a pas été simple pour lui car la concurrence était bien présente vu l’événement. Mais il a tout de même obtenu un méritant neuvième rang sur 25 partants dans la catégorie avec un temps de 1 h 05’ 32”. Un peu fatigué, il a eu du mal en natation mais a su faire quelque peu son retard sur un parcours à pied vallonné et, au fil des tours, réussir à se hisser dans les dix premiers. Les catégories défilèrent ainsi tout au long de la matinée à commencer par les seniors (vétérans inclus) femmes puis hom-mes avec Benjamin Zorgnotti, puis c’était au tour des juniors et des cadets.

Emmy Lallement termine à la 28e place

L’après-midi, les minimes filles ouvraient. On y retrouvait Emmy Lallement, bien connue localement en natation, qui s’essayait à la discipline. Au départ, 86 concurrentes de toute la France étaient prêtes à en découdre sur un parcours de 500 m en natation représenté sous la forme d’un rectangle puis un tour autour du lac, soit 2,5 kilomètres en course à pied. On savait Emmy à l’aise sur la partie natation, ce qui a bien été le cas en sortant deuxième de l’eau en 8’ 01”, constituant une très bonne performance vu le plateau présent. Elle arrivait dans la zone avec une poignée de secondes de retard sur la première concurrente et tentait, après la transition, de l’accrocher au début de la course à pied. Mais elle avait déjà présumé de ses forces en natation, ce qui fait qu’elle n’a pas pu suivre le rythme endiablé de la première. Pire ensuite, car d’autres concurrentes arrivaient à son niveau pour la déposer sur un parcours à pied qui était devenu plus difficile au fil des heures à cause de la température, agréable le matin, qui s’était élevée. La course à pied lui fut fatale, finissant péniblement en 21’ 17”, soit à un 28e rang final. Quelque peu déçue par sa performance, elle a su cependant bien réagir, en championne qu’elle est, en acceptant la situation, en se disant que c’était là une première expérience et que cela allait lui servir comme base de travail pour les prochains rendez-vous.

Leilani Guerry Wong Foo finit neuvième

Après les minimes garçons, on retrouvait les benjamines avec en lice Leilani Guerry Wong Foo. Cette compétition, au même titre que pour Emmy, était une première pour elle aussi au niveau national. Au début du mois, elle avait déjà participé au Championnat de France des benjamines mais en natation, avec un 68e rang au Trophée Lucien-Zins à Béthune. La jeune fille allait faire preuve, là déjà, d’une certaine maturité tout au long du parcours dans la façon de gérer sa course. Les 69 benjamines présentes se confrontèrent d’abord sur le même itinéraire emprunté quelques dizaines de minutes auparavant par les minimes, soit 500 m de natation.
En sortant septième de l’eau sans avoir trop puisé dans ses réserves, elle quittait la zone de transition au huitième rang et n’allait céder qu’une seule place tout au long du parcours à pied, en finissant neuvième dans un excellent chrono de 21’ 08”, soit à seulement 1’ 02” de la championne de France de sa catégorie, Capucine Tessier, du Triathle 86. Une première expérience réussie pour elle avec au bout une place dans le Top 10 de la catégorie au niveau national. Ce bon résultat lui donne ainsi plus de motivation pour vouloir s’améliorer, car si la natation ne lui a, en effet, pas posé de problème, la course à pied, elle, restera à peaufiner pour ainsi pouvoir rivaliser dans le futur avec les meilleures Françaises. Leilani en a pris conscience pour, qui sait, une nouvelle participation l’année prochaine. Ensuite, la dernière catégorie des benjamins s’élança sur un parcours identique à celui des filles puis, enfin, la cérémonie des récompenses mit un terme à cette journée qui, dans l’ensemble, fut positive pour nos représentants.

Tamatoa Guerry

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete