Natation – Championnats de France minimes

    mercredi 13 juillet 2016

    Poerani Bertrand travaille en parfaite osmose  avec son entraîneur Clay Ellis. (Photo : Patrice Bastian)

    Poerani Bertrand travaille en parfaite osmose avec son entraîneur Clay Ellis. (Photo : Patrice Bastian)


    Premier grand test pour Poerani Bertrand

     

    Huit nageurs licenciés dans les clubs locaux vont participer aux Championnats de France minimes qui auront lieu à Amiens du 21 au 25 juillet.

    Parmi eux, Poerani Bertrand qui disputera ses premiers championnats nationaux. La jeune fille (14 ans) de l’Olympique de Pirae tentera de s’y distinguer en brasse, la spécialité dans laquelle elle excelle.

    Poerani Bertrand s’est plus particulièrement affirmée dans le paysage de la natation locale depuis environ deux ans. Sa progression a toutefois été très sensible cette saison, la sociétaire de l’OLP le confirmant lors des récents Championnats de Polynésie au cours desquels elle a battu deux records de Polynésie sur 100 et 200 mètres brasse. Sa participation aux Championnats de France minimes va marquer une nouvelle étape dans sa carrière, laquelle s’annonce fort prometteuse au plus haut niveau.

     

    Nous avons rencontré la jeune fille à la piscine de Tipaerui lors de son dernier entraînement avant son départ (ce matin) pour la métropole : “J’ai débuté la natation à l’âge de cinq ans avec le club de l’OLP. Ça fait deux ou trois ans que je me consacre quasi exclusivement à la brasse, c’est une spécialité qui me convient bien. J’ai beaucoup travaillé à l’entraînement cette saison et cela m’a permis de passer un cap. En vue des Championnats de France, je m’entraîne quatre heures par jour depuis quelques semaines. Mon objectif, c’est d’essayer de me qualifier pour la finale A du 200 mètres brasse. Mais je suis minimes première année et je pense quand même que j’aurais plus de chances l’année prochaine”.

     

    Poerani Bertrand a la tête sur les épaules et donne l’impression de déjà bien planifier ses objectifs. Mais il est vrai qu’elle est bien entourée avec son entraîneur Clay Ellis et des parents qui sont à fond derrière elle. Poerani a les atouts pour vivre une riche carrière de nageuse et ce, au-delà des frontières du fenua.

     

    Patrice Bastian  

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete