Habillage fond de site

NATATION (Championnats de Polynésie) – 11 titres pour Poerani Bertrand

mercredi 15 mai 2019

Poerani Bertrand a été la reine des Championnats de Polynésie. Elle est ici entourée de Vaihau Taumihau- Gatien (à gauche) et de Kahaia Guion Roirau qui participeront aux Championnats de France jeunes. Photo : Patrice Bastian/LDT

Poerani Bertrand a été la reine des Championnats de Polynésie. Elle est ici entourée de Vaihau Taumihau-Gatien (à gauche) et de Kahaia Guion Roirau qui participeront aux Championnats de France jeunes. (Photo : Patrice Bastian/LDT)


Les Championnats de Polynésie 2019 de natation ont été organisés dans le bassin de Tipaerui samedi et dimanche. Ils ont été marqués par l’énorme performance de Poerani Bertrand, la nageuse de l’OLP, qui a décroché onze médailles d’or. La Fédération tahitienne de natation a définitivement arrêté la composition des sélections pour les Jeux du Pacifique.

Le rendez-vous était d’importance à divers titres, d’abord parce qu’un Championnat de Polynésie est toujours particulièrement motivant pour ses participants, mais aussi et surtout parce qu’il marquait la limite de qualification pour les prochains Jeux du Pacifique. Il s’inscrivait en outre comme l’une des dernières chances de réaliser les minima pour les différents Championnats de France jeunes. Une centaine de nageurs ont participé à l’événement, lequel s’est déroulé dans une très bonne ambiance et a engendré de bonnes performances. On a senti un réel esprit de compétition.

Si les Championnats de Polynésie n’ont rien amené de nouveau en ce qui concerne la composition de la sélection tahitienne pour les Jeux du Pacifique, ils ont en revanche permis d’étoffer encore un peu plus le volume des nageurs tahitiens qui participeront aux Championnats de France jeunes en juillet à Tarbes. Nael Roux du CNP, Vaahei Mourin de I Mua et Ohanna Sommers de l’OLP ont gagné leur billet pour le déplacement dans les Pyrénées, respectivement sur 200 m papillon, 50 m brasse et 200 m dos.

La délégation tahitienne sera ainsi forte de onze éléments à Tarbes, le CNP, l’OLP et I Mua étant tous trois représentés. Mais le temps fort des Championnats de Polynésie tient à la performance de Poerani Bertrand qui a passé beaucoup de temps sur la plus haute marche des podiums. Elle a certes bénéficié de l’absence pour blessure de Reva Reignier et Alizée Diaz qui l’auraient sans doute privé de quelques titres, mais son bilan n’en reste pas moins exceptionnel.

Poerani Bertrand s’est imposée dans les quatre formes de nage en récoltant onze titres, démontrant ainsi que si la brasse est son point fort, elle peut aussi nourrir des ambitions dans d’autres exercices. Elle sera la chef de file de la natation tahitienne féminine à Apia.

La Fédération tahitienne de natation a définitivement arrêté la composition des sélections pour les Jeux lundi, trois nageurs ayant réalisé les minima disparaissant de la liste. Anthony Clark, Stéphane Debaere et Hugo Lambert ne pourront en effet être présents aux Jeux, accaparés par des obligations professionnelles. Cela amenuise les chances de médailles, mais la sélection n’en garde pas moins très belle allure et nul doute que la natation tahitienne va briller aux Samoa. Nous y reviendrons plus en détail avant le départ de l’équipe tahitienne à Apia.

À noter que Reva Reignier et Poerani Bertrand, qualifiées pour les prochains Championnats de France minimes et cadets, n’y participeront pas finalement, préférant tout donner aux Jeux du Pacifique.

Le calendrier 2018-2019 de la FTN proposera encore deux compétitions organisées par le CNP, la Coupe Diane-Lacombe le samedi 2 5 mai et la Coupe Guy-d’Esposito le samedi 1er juin.

Patrice Bastian

 

natation natation natation

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Que pensez-vous du projet réalisé par Guy Laliberté sur l'atoll de Nukutepipi ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete