Netflix ajoute 130 pays à son service de vidéo en ligne dont la Polynésie

    mercredi 6 janvier 2016

    Le pionnier du streaming Netflix a annoncé mercredi qu’il étendait son offre dans 130 nouveaux pays, le service de vidéo en ligne étant dorénavant présent dans 190 pays à travers le monde, y compris en Russie et en Inde… mais pas en Chine.

    « Aujourd’hui vous assistez à la naissance d’un nouveau réseau global de télévision via internet », a déclaré le co-fondateur et directeur exécutif de ce service de streaming, Reed Hastings, lors d’une présentation au salon d’électronique grand public CES de Las Vegas.

    Netflix permet, contre une cotisation mensuelle de quelques dollars, d’avoir accès à un vaste catalogue de films et de séries que l’utilisateur peut regarder quand bon lui semble, à condition d’avoir accès à internet. Le service revendique 70 millions d’utilisateurs.

    « Avec ce lancement, les consommateurs à travers le monde, de Singapour à Saint-Pétersbourg, de San Francisco à Sao Paulo, pourront regarder des émissions de télévision et des films en même temps, plus besoin d’attendre. Avec l’aide d’internet nous donnons le pouvoir aux consommateurs de regarder quand ils le souhaitent, où ils le souhaitent, sur n’importe quel support », a ajouté M. Hastings.

    Clin d’oeil aux clients, le service de Netflix s’est ouvert sur ses 130 nouveaux marchés au moment même où Reed Hastings effectuait sa présentation à Las Vegas: « Pendant que vous m’écoutez parler, le service vient de s’ouvrir dans presque tous les pays du monde, à l’exception de la Chine, où nous espérons pouvoir nous implanter à l’avenir ».

    La Chine, pays le plus peuplé du monde, reste en effet le seul grand trou noir pour Netflix: la société « continue à explorer » ses options pour tenter de s’y implanter, a-t-elle souligné dans un communiqué. La tâche ne sera pas aisée, les autorités chinoises censurant en effet tous les contenus en ligne qu’elles estiment trop sensibles.

    Netflix tente d’obtenir un permis spécial du gouvernement qui lui permettrait d’opérer en Chine, et « cela prendra du temps », a convenu M. Hastings durant une conférence de presse à l’issue de sa présentation au CES.

    Le service de streaming ne sera pas non plus présent en Crimée, en Corée du Nord et en Syrie en raison des restrictions imposées par le gouvernement américain à ses entreprises sur ces territoires.

    – ‘Raconter de belles histoires’ -Par ailleurs, Netflix est dorénavant disponible en arabe, en coréen et en chinois, en plus des 17 langues qu’il proposait déjà.

    « A partir d’aujourd’hui nous allons écouter et apprendre, pour ajouter petit à petit davantage de langues, de contenus, et plus de moyens pour permettre aux gens d’utiliser Netflix », a repris M. Hastings. « Nous voulons raconter de belles histoires venant du monde entier à des gens du monde entier ».

    Netflix a d’abord été un service de location de DVD envoyés par courrier avant de se lancer en streaming en 2007. Il s’est rapidement étendu en dehors des Etats-Unis, d’abord au Canada, puis en Amérique latine, en Europe, en Australie, en Nouvelle-Zélande ou au Japon. Il était disponible jusqu’à présent dans 60 pays.

    Le service de streaming américain proposait à l’origine de vieilles séries recyclées et des films de seconde zone, mais pour se différencier face aux services concurrents et attirer de nouveaux abonnés elle a multiplié ces dernières années les contenus originaux et a notamment produit plusieurs séries à succès, comme « House of Cards » ou « Orange is The New Black ».

    Les séries et films originaux de Netflix seront disponibles dans tous les pays, mais certains contenus du catalogue pourraient être proposés de manière différente selon les pays en raison d’éventuels droits de diffusion locaux.

    En plaisantant, M. Hastings a comparé ce grand lancement à l’arrivée d’un bébé: « C’est un gros truc, mais le vrai travail ce sont les 20 prochaines années », a-t-il souri.

    Cette année, Netflix prévoit de diffuser 31 séries nouvelles ou originales et plus d’une vingtaine de films et documentaires originaux, ainsi que ses propres programmes destinés aux enfants ou de comédie.

    Netflix est leader sur le marché de la vidéo en streaming devant ses rivaux Amazon et Hulu, qui ont eux aussi commencé à produire des contenus propres.

     Agence France-Presse

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete