Neuf nouvelles caméras en centre-ville

    mardi 12 mai 2015

    Il y a cette anecdote qui restera gravée dans sa mémoire et qui, aujourd’hui, le conforte dans la nécessité de compléter le dispositif de vidéosurveillance en ville. Car aux 18 caméras installées entre 2012 et 2013, à Papeete, sur le front de mer (pour le Mondial de beach soccer en septembre 2013) et au marché notamment, neuf autres équipements du même genre seront déployés d’ici la fin de l’année. 
    “J’étais en mission en Orléans pour voir comment les policiers municipaux travaillaient avec leurs caméras de vidéosurveillance, explique Rémy Brillant, directeur général des services à la mairie de Papeete. Au moment où l’on regardait sur les écrans de contrôle, un homme était en train de voler le sac d’une mamie. Il prend la fuite, passe par une rue derrière et, alors que le dispositif de caméras le suivait, il tombe nez à nez avec la police qui avait été alertée. Là, le voleur tend le sac aux policiers et leur dit qu’il venait de récupérer le sac et qu’il était justement en train de leur ramener. Mais une fois au poste de police, et alors qu’il niait encore les faits, les agents ont sorti les images. Imparables.” 
    Avec ce système, la ville de Papeete souhaite ainsi continuer à réduire le temps d’élucidation des agressions. 
    “Grâce à l’efficacité de la DSP, qui permet d’appréhender les auteurs en effectuant de nombreux contrôles, ainsi que les sanctions, c’est toute une chaîne qui envoie un signal fort aux délinquants”, complète Rémy Brillant. 

    Cinq ou six muto’i seront formés

    L’élargissement de ce dispositif est accompagné de deux nouvelles mesures qui seront mises en place dans les prochaines semaines. Tout d’abord, des agents de la police municipale assureront une surveillance derrière les écrans de contrôle les week-ends, en soirée, dès fin mai. 
    Au début, ce sera les derniers et premiers week-ends de chaque mois. Puis, lorsque les équipes seront prêtes, que “cinq ou six agents supplémentaires”, soit le double qu’actuellement, sur la cinquantaine de muto’i de Papeete, seront formés au maniement des équipements de surveillance, le dispositif sera mis en place tous les week-ends, avec objectif, à terme, “tous les soirs”, selon Rémy Brillant. 
    L’autre mesure de ce dispositif consistera, dans un second temps, à ce que les images saisies par les caméras de vidéosurveillance soient également visibles depuis les locaux de la Direction de la sécurité publique (DSP). 
    Une procédure qui avait d’ailleurs été évoquée depuis septembre dernier, suite à l’agression d’un jeune autour de la cathédrale. En attendant, comme cela a été expérimenté déjà à deux reprises, des agents de la DSP pourront venir en renfort au point de commandement opérationnel (PCO) des muto’i, situé à la mairie de Papeete. 
    Derrière ces mesures sécuritaires, dont la mairie assure qu’elles “ne posent aucun problème pour la vie privée des gens”, se cache aussi une volonté de préserver les touristes, et notamment “les croisiéristes qui sont de plus en plus nombreux”. 
    “C’est une population un peu plus vulnérable à cause de leur âge”, dit Rémy Brillant. Deux d’entre eux avaient d’ailleurs été agressés, il y a quelques semaines, avenue du Prince Hinoi. 
    “La ville se transforme tous les jours et, aujourd’hui, on a vraiment une ville qui est belle, qui s’est beaucoup embellie, il y a beaucoup d’aménagements qui profitent à la population, comme à la marina, explique Rémy Brillant. Donc, non seulement la ville doit être belle, mais on doit également bien vivre à Papeete. Ces mesures et ces projets en matière de sécurité s’inscrivent totalement dans cette démarche”. 
    À Orléans, selon le site larep.pf, vitrine du journal La République du Centre, dans un article du 22 août 2014 intitulé “La vidéosurveillance pointée du doigt”, qui évoque les dysfonctionnements mais aussi les avantages du dispositif, il est rappelé que “les taux d’élucidations des crimes et délits sont passés de 17 % à 48 % entre 2001 et 2013”. Avec un cas sur deux élucidés, le résultat recherché semble être au rendez-vous. 

    Karim Mahdjouba

    Lire l’intégralité de l’article dans notre édition du jour ou au feuilletage numérique.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete