Nicolas Caubarrere présente ses “vagues” et ses planches

jeudi 13 août 2015

Nicolas Caubarrere, le surfeur peintre et peintre des surfeurs, est de retour sur le territoire pour  immortaliser sur toile les plus belles vagues et certains de nos lagons. Nicolas s’est fait un nom de peinture naturaliste, c’est la huitième fois qu’il vient dans nos îles.  Avant un passage à Tuamotu, il sera présent dans la tour du jury pour immortaliser les plus belles vagues de la Billabong Pro 2015.

Passionné de voyages et des destinations “soleil”, Nicolas Caubarrere est un artiste qui vit de son travail. En Uruguay, son pays natal, Nicolas et son épouse Soledad, (qui pour une fois n’a pas fait le voyage avec lui) sont propriétaires d’une galerie à Punta Del Este, petite station balnéaire, paradis des surfeurs de la région.
 Parallèlement, il expose dans une des plus belles galeries de Hawaii et a ouvert depuis un an, un hall d’exposition à Buenos-Aires. Nicolas est en Polynésie française à peu près aux mêmes dates, à savoir de juin à août ou septembre, pour être présents aux grandes compétitions de surf telles que la Billabong Pro de Teahupoo.
Lors de son précédent passage en 2013, il avait sa place dans la tour des officiels, pour peindre et offrir au vainqueur l’une de ses créations originales sur planche de surf captée sur le vif, tel un photographe qui immortalise les plus belles vagues. C’est une des facettes artistiques du peintre qui se donne à la décoration des planches de surf. Certaines sont réalisées à l’acrylique, d’autres à l’huile, elles peuvent être utilisées pour la pratique du surf ou tout simplement pour la déco. Il s’agit bien entendu de création originale, support compris.
Mais Nicolas Caubarrere est en premier lieu un peintre naturaliste qui aime la nature et particulièrement tout ce qui a un lien avec la mer. “Je peins des vagues parce que j’aime surfer. Je suis né près de l’océan et, toute ma vie, j’ai vu la mer. Il y a quatorze ans, j’ai décidé de parcourir tout le
Pacifique Sud , J’aime son énergie, cet océan a quelque chose de spécial, et la vie polynésienne est quelque chose qui m’attrait beaucoup. C’est pourquoi je viens fréquemment ici travailler avec un passage obligé aux Tuamotu où je peins beaucoup.”
Cette année, le peintre s’est installé une nouvelle fois à Moorea, qui est l’une de ses bases
préférées.
Après Haapiti, il a choisi cette année une maison située pas très loin du célèbre spot de surf. Une production d’une vingtaine d’huiles sur canevas, ainsi que quelques croquis au crayon seront présentés à la Galerie des Tropiques pour une exposition d’une semaine à la galerie des Tropiques avec vernissage demain.

De notre correspondant Jeannot Rey

    Edition abonnés
    Le vote

    Le Kitesurf :

    Loading ... Loading ...
    www.my-meteo.fr
    Météo Tahiti Papeete