Non, les pièces de 100 F à barbichette ne valent pas de l’or !

    vendredi 23 septembre 2016

    dr

     

    La rumeur tourne depuis plusieurs mois au fenua et enfle ces derniers temps : des pièces de 100 F « à barbichette » pourraient être revendues jusqu’à 5000 F.

     

    Que neni ! A moins de trouver un collectionneur intéressé (mais ils seraient rares), ou de berner un pigeon, ces pièces ne valent pas plus que leur valeur faciale : 100 F.

    Tout aurait commencé en avril 2016. Sur une plateforme d’échange internet, un Tahitien parvenait à revendre deux pièces polynésiennes de 2009 à un collectionneur de Nouvelle-Calédonie, pour 21 euros (2 500 F). Sur le revers de l’une de ces pièces, une petite marque au niveau du menton de Marianne donnait l’impression qu’elle portait une barbichette.

    A la même époque, d’autres Polynésiens remarquaient la bizarrerie et s’interrogeaient sur les réseaux sociaux : « Pourquoi y a-t-il une barbichette sur mes 100 F ?? », postait un internaute sur Facebook. « Il y a eu des défauts, et ça se revend cher », lui répondait un autre. « 3 000 F je crois », confirmait un troisième, tandis que les suivants l’invitaient à se rendre dans un bureau de change en ville.

    Résultat, « depuis cinq mois, nous recevons au moins deux appels par jour de personnes qui se renseignent sur le rachat de pièces de 100 F qui présentent un défaut de frappe… », raconte Valérie Macabies, la directrice adjointe de l’agence polynésienne de l’Institut d’émission d’outre-mer (IEOM). « On a des gens qui arrivent avec des tas de pièces. Une personne a lancé ça sur Facebook, et tout le monde s’est rué vers les banques !, relate aussi un employé de la Socredo. Mais en fin de compte, c’est un canular. »

    La barbichette est une simple malfaçon, présente sur plusieurs pièces de 100 F, frappées en 2009 par la Monnaie de Paris, à Pessac (près de Bordeaux). « Ce défaut n’est pas considéré comme suffisant pour qu’on les mette au rebut. On n’échange donc pas ces jetons », informe la responsable de l’IEOM, qui précise par ailleurs que, même lorsque l’institut échange des monnaies mutilées ou privées du cours légal, c’est « toujours à leur valeur faciale ».

    « Ça vaut de l’or apparemment, mais non, on ne va pas s’amuser à les reprendre ! », sourit aussi un agent de la Banque de Polynésie.

     

    « Pas une grande valeur marchande »

     

    Malheureusement, les heureux découvreurs de ces pièces à barbichette semblent parfois sûrs de leurs droits : « Lorsqu’on leur explique que non, l’IEOM ne peut pas les reprendre, certaines personnes se montrent très insistantes, raconte la responsable. Elles sont assez perplexes, parce que quelqu’un leur a dit qu’elles valaient 1 500 francs au début, et jusqu’à 3 000 francs dernièrement. »

    Une collégienne de Tipaerui, qui faisait récemment la collection, a même affirmé à sa maman qu’elles vaudraient 5 000 F. « C’est l’inflation !, rigole la directrice adjointe. En réalité, cette barbiche ne leur donne une valeur supplémentaire que pour peu que les collectionneurs s’y intéressent. »

    « C’est quelque chose de particulier, c’est sûr », commente l’un d’entre eux. Mais il estime que ces écussons barbus représenteraient environ 10 % des centaines de milliers de pièces de 100 F émises en Polynésie française en 2009. « Et des pièces de l’année 2006 ont la même particularité, affirme-t-il. Donc ça n’a pas une grande valeur marchande. Ce qui a un prix, c’est ce qui est rare, mais là, ça ne l’est pas… »

    Par ailleurs, les collectionneurs se compteraient « sur les doigts de la main » au fenua. « Et ce que l’on recherche, ce sont les pièces excessivement rares puisque l’on a déjà toutes les autres », ajoute celui que nous avons interrogé.

    Inutile, donc, de constituer un coffre-fort rempli de piécettes de 100 F à la barbichette. Les seules maigres chances de les écouler sont de les mettre en vente sur internet, pour les collectionneurs étrangers, comme l’avait fait ce Tahitien en avril dernier.

     

    Marie Guitton

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete