Nouveau plan général d’aménagement (PGA) de Punaauia: l’enquête publique reconduite

    vendredi 10 juin 2016

    L’arrêté soumettant à enquête publique le projet de plan général d’aménagement (PGA) révisé de la commune de Punaauia est paru mercredi au Journal officiel (JO). Plusieurs “coquilles” s’étant glissées dans le texte officiel, un nouvel arrêté devra être rédigé prochainement, annulant ce dernier. Des “coquilles” pour le moins flagrantes, comme la mention “Paea” au lieu de “Punaauia”, et un délai entre la parution au JO et le début de l’enquête publique non respecté : seulement 13 jours de délai au lieu des 15 jours réglementaires. Ce qui veut donc dire que l’enquête publique annoncée du 20 juin jusqu’au 19 août sera reportée à une date ultérieure… En même temps, après dix ans d’attente, la révision du PGA peut bien patienter encore un peu…  

    Le PGA est un document qui fixe les règles d’utilisation du sol et de constructibilité de chaque parcelle selon la nature de la zone (zone urbaine, zone d’équipement, zone d’activités, zone naturelle…).
    Celui de Punaauia date de 2005. Après une première tentative infructueuse en 2009, la mairie s’est véritablement attelée à la révision de son PGA, en 2013, en y intégrant un plan d’aménagement de développement durable (PADD), dont l’objectif vise à définir les grandes orientations et les stratégies que la commune souhaite développer sur son territoire. “Une première en Polynésie”, selon la mairie.

    Dans ce PGA, plusieurs grandes orientations ont ainsi été définies : la plaine a pour vocation de devenir un véritable centre-ville, avec le développement des transports doux et une accessibilité au littoral. En montagne, la commune souhaite développer un habitat résidentiel peu dense qui s’adapte au relief et qui ne dénature pas l’environnement naturel et a notamment créé des nouvelles zones NAe dans ce sens. Côté Punaruu, l’arrière-vallée sera réglementée pour permettre sa préservation. Le long des rivières de la Punaruu, de la Matatia et de la Maruapo, une nouvelle zone NDb a été créée, rendant inconstructibles leurs abords sur une certaine largeur. Quant à Mahana Beach, pas de grands changements pour cette zone, qui était déjà en grande partie en “zone à destination touristique ou de loisir”.
    Il ne reste plus aujourd’hui qu’à attendre la nouvelle date de l’enquête publique qui paraîtra prochainement au JO.

    É.P.

    Centre- ville

    La plaine a pour vocation de devenir un véritable centre-ville. La commune souhaite notamment développer tout le réseau routier-piétons-cyclistes : des grands trottoirs au niveau de la route de ceinture, ainsi que des zones, à la fois accessibles aux piétons et aux cyclistes, seront créés un peu partout dans la plaine, pour favoriser les déplacements doux. Sur la petite bande qui jouxte la route de ceinture, côté montagne, les constructions autorisées ne pourront pas excéder trois étages (R+3), au lieu de quatre autorisés jusqu’à maintenant.

    Le littoral passera en zone UCl : aucune construction à étage n’y sera autorisée, alors qu’aujourd’hui, les constructions peuvent aller jusqu’à deux étages. Pour le reste de la plaine, les constructions seront limitées à deux étages.
    La commune souhaite également créer des équipements et espaces publics pour permettre une véritable animation du “centre-ville” et rendre le littoral accessible à la population.

    En montagne

    En montagne, des nouvelles zones NAe ont été créées sur les plateaux de Te Maru Ata et de Raumanu. Il s’agit de zones naturelles, constructibles, mais qui, elles, seront soumises à des contraintes très importantes, en termes de terrassement, de déblais, de hauteur de talus, mais aussi en termes d’espace de construction (800 m2 de terrain minimum par construction). Un plan d’aménagement d’ensemble en termes d’accessibilité, de connexion et de réseaux devra obligatoirement être proposé pour l’ensemble de la zone concernée.
    Certaines zones passent en zone inconstructible, comme les hauts de Vaitavere et les hauts du lotissement Sage. D’autres, au contraire, deviendront constructibles, alors qu’elles ne l’étaient pas.

    A la Punaruu

    Si jusqu’à maintenant, toute la vallée était classée en zone US : zone industrielle, le nouveau plan général d’aménagement distingue désormais deux zones : une zone industrielle et une zone de future urbanisation (NA et NAs), dont les opérations d’aménagement et de construction devront s’accorder avec le plan d’aménagement détaillé (PAD) de la vallée de la Punaruu, en cours d’élaboration.

    Légendes

    UCl : zone littorale avec des constructions limitées au rez-de-chaussée.
    UBa : zone urbaine limitée à des constructions R+3.
    UBb : zone urbaine limitée à des constructions R+2.
    UCa : périphérie du centre-ville limitée à des constructions R+1 pour les logements individuels.
    UCb : zone urbaine limitée à des constructions R+1.
    UE : zone d’équipement public et privé.
    NDb : zone naturelle de moyenne montagne n’autorisant aucune construction d’habitation.
    NAe : zone naturelle constructible, soumise à de très fortes contraintes.
    NA et NAs : zone de future urbanisation, dont les opérations d’aménagement et de construction devront s’accorder avec le plan d’aménagement détaillé (PAD) de la vallée de la Punaruu.
    USi : zone industrielle.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete