Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Nouvel épisode dans le conflit opposant Gaston Flosse et Tonita

vendredi 18 août 2017

flosse haiti tribunal

Si c’est Gaston Flosse qui était à l’audience, hier, c’est son fils Réginald qui veut récupérer la propriété de Erima. (© Florent Collet)

Il y a un an, la juge aux affaires familiales tranchait dans le conflit opposant Gaston Flosse et Tonita, sa future ex-épouse, les deux étant toujours en procédure de divorce.

C’est d’abord la juge aux affaires familiales qui avait tranché : la propriété de Erima, le domicile conjugal, était attribué à Tonita Flosse.

“C’était il y a un an et il y est toujours”, a expliqué hier l’avocate de l’épouse de l’ex-président du Pays, devant la cour d’appel.

Depuis l’incendie de Vetea, Gaston Flosse était retourné vivre à Erima pour “une cohabitation provisoire”, mais depuis la procédure de divorce, “la situation a dégénéré pour devenir exécrable”, a également souligné l’avocate de Tonita Flosse.

Cette dernière ne peut pour autant tirer jouissance du bien acheté par des sociétés détenues par Réginald Flosse puis revendu à Tonita Flosse.
Le fils n’ayant pas perçu l’intégralité des 100 millions de francs réclamés, il a demandé à ce que soit appliquée la clause résolutoire lui permettant de récupérer son bien.

En décembre 2016, Tonita Flosse avait donc demandé à ce que cette clause soit suspendue. Elle avait été déboutée. Son appel a été examiné hier.

“Pour une fois, Gaston Flosse est la cinquième roue dans cette affaire”, a expliqué maître Quinquis. “Ce n’est pas parce que c’est Gaston Flosse qu’il faut tordre le cou à la loi”, a-t-il dit avant d’expliquer que le domicile conjugal pouvait être attribué uniquement s’il n’appartenait pas à un tiers. “C’est Réginald qui est le propriétaire. Il fait ce qu’il veut de la maison.”

Et de rappeler qu’il ne pouvait faire jouer la clause seulement quand les trois enfants en commun du couple avaient atteint la majorité.

Le délibéré sera rendu le 12 octobre, mais comme l’a confié un avocat dans cette affaire, le nombre de procédures est incalculable. La bataille pour Erima est loin d’être terminée.

F.C.

 

 

 

198
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete