Une nouvelle année qui démarre sous le signe du street art

    lundi 16 janvier 2017

    ono'u

    “Le Monarque de Tahiti”, par Charles et Janine Williams aka Phat1 et Lady Diva. (© Ono’u)

     

     

    L’équipe du festival Ono’u démarre l’année en conviant des artistes pour réaliser de nouvelles performances à Tahiti. C’est  Heiarii Matu, dit Rival, un jeune artiste de Tahiti, qui sera le 1er invité de l’année. Il sera suivi de Marko93, une pointure internationale du graffiti.

     

     

    L’équipe du festival Ono’u, qui a créé fin octobre 2016 le Musée du street art de Tahiti, démarre l’année en conviant des artistes pour réaliser de nouvelles performances à Tahiti.

    En 2017, des performances nouvelles d’artistes locaux et internationaux seront proposées par le Musée du street art, dans le cadre de sa programmation artistique.

    C’est d’abord Heiarii Matu dit Rival, un jeune artiste de Tahiti, qui sera le premier invité de l’année. Il va concevoir une nouvelle œuvre, mêlant art urbain et culture polynésienne.

    Lors du festival Ono’u 2016, il avait été retenu par le comité d’organisation pour collaborer avec l’artiste Seth sur l’un des murs peints au centre Vaima. Cette fois-ci, le jeune artiste local sera en solo pour une performance intégrant des éléments du patrimoine culturel polynésien au Musée du street art.

    Du 21 au 30 janvier, ce sera au tour d’une pointure internationale du graffiti, Marko93, bien connu et apprécié du public polynésien, de revenir au fenua pour une résidence artistique avec plusieurs événements autour de ses œuvres récentes.

    L’artiste français, originaire de Saint-Denis (93), avait séduit le public et les amateurs de graffiti lors du dernier festival à Tahiti avec ses félins majestueux et colorés à Papeete (collège Tipaerui) et à Uturoa.

     

    Une fenêtre ouverte sur d’autres arts

     

    Il avait aussi animé des ateliers d’apprentissage d’expression graphique offerts par Ono’u à plusieurs groupes de jeunes du fenua. Pour le plus grand bonheur des élèves.
    Marko93 est l’un des précurseurs de la fluorescence et du light-painting dans l’histoire du graffiti. Il parcourt le monde depuis 20 ans avec son art et ses performances sont toujours des événements.

    De quoi bien démarrer la nouvelle année avec Ono’u sous le signe du street art, après un festival 2016 qui avait tenu toutes ses promesses.

    Le musée, dédié à l’art urbain contemporain, permet de découvrir des réalisations diverses telles que le graffiti en 3D, le “trash art”, le graffiti avec “mapping” vidéo, le “calligraffiti”, les anamorphoses et des installations surprenantes et fascinantes.

    Un lieu innovant que les organisateurs ont souhaité concevoir comme un “laboratoire” de la création de façon à présenter au public des techniques particulières et des artistes reconnus ou émergents de la scène mondiale de l’art urbain contemporain.

    Le Musée Ono’u du street art connecte et intègre aussi Tahiti et sa capitale à la scène street art internationale des grandes villes, telles que Paris, New-York City, Berlin, Melbourne, Lisbonne, Sao Paulo, Auckland et d’autres, qui disposent toutes d’espace de ce type.

    C’est ainsi au Musée du street art de Tahiti que l’artiste portugais Bordalo2 a réalisé une pieuvre et une tortue géante en assemblant des pare-chocs, des bouteilles, des déchets et objets de récupération.

    L’artiste espagnol Okuda, dont la cote ne cesse de monter, est venu et a laissé une de ses plus belles œuvres 2016, mixant l’abstrait et le figuratif.

    L’artiste italien Peeta, précurseur du graffiti en relief, a été invité aussi, tout comme l’artiste tahitien Abuz qui a peint une version graff de la légende d’Isard. 

     

    LDT

     

     

    Capture d’écran 2017-01-16 à 10.41.48 Capture d’écran 2017-01-16 à 10.41.53

     

     

     

     

     

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete