Habillage fond de site

Nouvelle-Calédonie : Un geste pour les sinistrés de Tahiti

lundi 30 janvier 2017

solidarité NC TAHITI

Tout au long de la journée, Terii Teheipuarii a chargé le container de vêtements, nourriture et vaisselle. “Les sinistrés ont besoin de l’essentiel, c’est-à-dire de denrées de première nécessité. Ils en ont besoin tout de suite”, indique-t-il. (© LNC)

 

“On n’est pas là physiquement, mais on pense à eux”, lance Isabelle, les bras chargés de vêtements et de vaisselle. Lorsqu’elle a appris qu’une journée de solidarité au profit des sinistrés de Polynésie française se tenait samedi dernier au Big up spot de Koutio, elle n’a pas hésité à faire un don.

Comme elle, ils étaient plus d’une centaine, venus de toutes les communes voisines, à soutenir les victimes des récentes inondations qui ont eu lieu à Tahiti.

Avec des sachets de pâtes, de riz ou quelques billets de banque glissés dans une boîte, chacun s’est montré solidaire. Selon ses moyens. “C’est le geste qui compte”, souligne Isabelle.

 

Le container part cette semaine

 

Gérard Tavita l’a bien compris. C’est pour cette raison qu’il a tenu à organiser cet événement. “J’attendais une action de ce type. Si je l’avais trouvée, je l’aurais suivie. Mais comme il n’y avait rien, j’ai décidé de prendre l’initiative”, explique Gégé, cet animateur de radio bien connu des Calédoniens.

Originaire de Teahupo’o, il a de la famille et des amis à Tahiti. Impossible donc de rester insensible à leur situation. “L’organisation d’une journée de ce type est une première pour moi”, confie Gérard Tavita qui n’est pas un habitué du milieu associatif.

D’autant qu’il a fallu faire vite. “L’événement a été mis en place en deux jours, car le bateau pour Tahiti part cette semaine”, poursuit-il.

 

Punaauia, la ville jumelée

 

S’il a choisi de se rapprocher de la ville de Dumbéa pour mettre sur pied cette journée de solidarité, c’est parce que celle-ci est jumelée avec la ville de Punaauia. Les organisateurs ont ainsi fait appel à des bénévoles comme Terii Teheipuarii, responsable de la réception des marchandises.

Originaire de Tahiti, il ne pouvait pas manquer cette journée. “Je suis solidaire de mes compatriotes”, s’exclame-t-il, précisant au passage que ses tantes ont eu “des problèmes” sur place. “La communauté polynésienne se mobilise pour soutenir notre petit fenua.”

Et il n’est pas le seul à prendre part à l’organisation de l’événement. Des musiciens et autres artistes ont aussi répondu à l’appel. Ils ont joué ou chanté de la variété tahitienne. Sans compter les âmes généreuses venues vendre de la nourriture et des boissons pour la bonne cause.

Les fonds récoltés seront envoyés à Punaauia. Les dons en nature aussi, acheminés, eux, par bateau grâce à l’aide de l’entreprise Sato. “Punaauia et Dumbéa se sont coordonnées sur le plan logistique. La première réceptionnera les marchandises et les distribuera à d’autres communes qui en ont besoin”, précise Gérard Tavita. Avant de conclure : “Je suis déçu par le mauvais temps qui ne nous a pas aidés, mais pas par les gens qui se sont montrés généreux.”

Cependant, pas d’inquiétude pour ceux qui auraient raté le rendez-vous, il est encore possible de contacter le 79.23.69 pour effectuer un don.

 

Les Nouvelles calédoniennes

 

 

626
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete